26 septembre 2022

15 Août : Véritable fête nationale !

5 min read
33202 Views

En ce 15 Aoûtchers camarades, célébrons la véritable fête nationale française ! Une fête qui résume l’âme de la France. Une fête qui résume aussi son devoir et son statut.

 

Origines :

Tout d’abord, nous fêtons l’assomption. C’est à dire l’Assomption de la Vierge Marie, sa montée au ciel à la fin de sa vie terrestre. Cette étape participe définitivement au couronnement céleste de la Vierge. Pour cette première raison, fêtons cette date. Enfin, et qui sera au cœur de notre présent article, célébrons cette date comme fête nationale. En effet, le 15 Août fut désigné comme fête nationale par notre bon Roi Louis XIII en 1638. Alors que le Roi et sa femme s’évertuaient à donner à la France un héritier après vingt années de mariage, le couple royal perdura dans sa dévotion afin de s’attirer les bonnes grâces du ciel. Le Roi Louis XIII alors très pieu et disposant d’une foi ardente décida d’employer les grands moyens. Il fut alors décidé que le Roi demande à ses sujets de faire dans chaque paroisse le 15 août, jour de l’Assomption une procession afin d’avoir un fils. Lorsqu’il eut la certitude d’avoir un enfant, il décida, en signe de reconnaissance, de consacrer la France à la Vierge Marie:

Alors que le Roi s’était jusqu’à présent désigné comme étant un grand Roi unificateur. Il se montra aussi conquérant en matant les protestants à la Rochelle, et en affirmant avec l’aide de Richelieu la place de la France sur le concert européen. Cependant, il ne pouvait assurer la chose la plus importante pour un Roi, assurer sa descendance. C’est en cela que la naissance de son fils, le futur Louis XIV est réellement un miracle. Plusieurs éléments nous permettent d’affirmer cela.

Tout d’abord, le couple royal ne perdit jamais confiance en Dieu. Ils gardèrent malgré tout, l’espérance d’une récompense divine. Aussi, leur confiance fut-elle récompensée par un miracle en la naissance d’un héritier. Les miracles au sein du Royaume se succédèrent. Ils sont rapportés par le Marquis de La Franquerie dans son livre La mission divine de la France. Laissez-moi, vous en comptez un parmi plusieurs. Ainsi s’exprime le Marquis de la Franquerie: « Enfin, la Vierge tenant un enfant, apparaît à un religieux de Notre-Dame-des-Victoires, le frère Fiacre. « Elle est vêtue d’une robe bleue semée d’étoiles, les cheveux flottant sur les épaules et porte trois couronnes sur la tête: » MON ENFANT LUI DIT-ELLE, N’AYEZ PAS PEUR, JE SUIS LA MERE DE DIEU ! CE N’EST PAS MON FILS, C’EST L’ENFANT QUE DIEU VEUT DONNER A LA FRANCE. « 

Alors que l’autorité religieuse confirme ces événements qui se multiplient dans le Royaume, la Reine apprend l’heureuse nouvelle le 5 décembre 1637. 9 mois plus tard, jour pour jour, le 5 septembre 1638 naît le petit Louis-Dieudonné, le Grand Roi qui donna son nom à son siècle et porta à son apogée la gloire de la France

Conséquences et interprétation :

Afin de montrer en quoi cet événement aux apparences de folklore pour petits enfants est un événement central de l’histoire de notre pays et un marqueur de son rôle, je passerai la parole au Marquis de la Franquerie qui résuma parfaitement l’implication de cet événement.  « On conçoit l’intervention divine dans un événement aussi important pour le monde que la naissance de Louis XIV. Il est une leçon qui se dégage de cette naissance miraculeuse : y a-t-il un argument plus catégorique et magnifique pour prouver que la royauté est bien le régime qui seul convient à la France ? La Vierge aurait-elle accordé au roi un héritier pour le trône si la monarchie n’était pas de droit divin, de volonté divine ? Surtout quand l’histoire montre que la reine du Ciel tint à répéter tant de fois ce miracle.« 

Autre citation que je me permets de porter à votre connaissance, cette fois issue d’un autre livre du même auteur : « L’extrême gravité de l’heure présente, les terribles menaces qui pèsent sur notre Pays tant à l’intérieur qu’à l’extérieur font penser à beaucoup que la situation est sans remède. Mais en dépit de tout, la France reste le Royaume par excellence de Marie » La Vierge Marie dans l’histoire de France)

En somme après ces événements, le Roi Louis XIII alors reconnaissant, ordonna que la France se consacre à la Vierge. La France fut en ce jour de l’Assomption placée sous la protection de la très sainte Vierge. Cet événement vint affirmer une nouvelle fois le statut privilégié de la France comme peuple de la nouvelle Alliance de Dieu. Le peuple d’Israël fut le peuple de l’Ancienne Alliance choisit parmi les nations païennes. Le Christ venant accomplir la loi du père, en devenant le Messie fils de Dieu incarné, la mission du peuple juif fut révolue. Avec la nouvelle Alliance ouverte par le sacrifice glorieux du Christ, la France fut choisie comme peuple de cette nouvelle Alliance afin d’en être le flambeau. Tant que la France reniera ce statut, cette mission, elle continuera à errer sans but, en se raccrochant à des utopies mortifères.

Combattons donc contre ce système, en ayant le cœur léger grâce à un combat gagné d’avance et un soutien de taille. Nous savons pourquoi nous nous battons. La très sainte Vierge écrasera de son talon le serpent.

Article écrit par Le Cosaque pour le Réveil des Moutons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code