23 février 2024

Arte en mode hard conspi-nazi

5 min read
5663 Views

« C’est avoir tort que d’avoir raison trop tôt. » Marguerite Yourcenar

Chers Lecteurs, je vous invite à visionner avec délectation ce reportage :

https://www.arte.tv/fr/videos/107194-057-A/arte-regards-vaccination-anti-covid/?t=%7Bseek_to_second_number%7D

Ma première question est la suivante. Que fait BHL dit Botul membre émérite du conseil de surveillance de cette chaîne du service publique ?! Comment tolérer ce dangereux glissement vers le conspirationnisme le plus crasse, sorti des bas-fonds d’Internet, venu déverser sa haine obscurantiste contre la scionce très scientifique ?! 

Où sont les fact-checkers, les zététiciens, le camp du bien, de la raison, du progrès (avec un grand pet) ? Jadis, tous si unanimes afin de célébrer l’avènement de la sainte picouse par l’intercession du divin vétérinaire levantin Bourla ; les voilà étonnamment silencieux ces jours-ci !

Les antivaxx, ces immondes arriérés crypto-fascistes, admirateurs de Poutine n’ont eu de cesse d’être dénoncés, vilipendés, injuriés et calomniés par tout ce que compte ce Système putride de petits commissaires bolcheviques ratés :

Trop occupés à expliquer aux gueux français que nous sommes menacés de faillite chaque jour que Dieu fait, tout en s’extasiant sur les chèques en blanc consentis par Macron pour l’Afrique, pour le Pakistan, pour le mendiant « de Kiev » pour nos chances, pour nos boomers ?!

Quoiqu’il en soit, en dépit des gesticulations de tous ces laquais, nous pouvons nous honorer ici d’avoir, dès le début, clamé haut et fort l’impérative nécessité, coûte que coûte, de résister à l’une des plus impressionnantes campagnes de propagande et de sidération des masses occidentales. Et en conséquence de quoi, de ne surtout pas accepter de céder à un chantage (((international))) d‘ampleur inégalée, de refuser catégoriquement la prétendue vaccination.

Car oui, nous avions vu juste. N’en déplaise aux golems triples dosés, aux escrocs médicaux de tout poil, au (très) petit personnel politique, aux scribouillards de la presse, aux prostitués cathodiques.

La dose ou la vie ?

Du reste, je ne me félicite absolument pas du sort de ces centaines de milliers de gens, souvent dans la force de l’âge, morts, mais vaccinés, estropiés, mutilés, infirmes à vie des suites de leur bêtise, de leur lâcheté, de leur paresse, de leur médiocrité.

La vérité prend l’escalier…

Ni non plus ne le regrette, dans la vie l’on récolte ce que l’on sème comme le dit l’adage.

« Pour que dans le cerveau d’un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles. » Louis-Ferdinand Céline

Et en effet, les victimes de l’injection en dépit de leurs effets secondaires désastreux mettent bien souvent, selon leurs propres dires, pas mal de temps à réaliser qu’ils se sont empoisonnés volontairement. Comme on dit, il est bien plus aisé de tromper quelqu’un que de lui faire admettre qu’il a été trompé.

Pour l’heure, il n’est pas encore venu le temps du bilan quant à cette sordide affaire par manque de recul, par manque de remontées des effets réels en raison d’une omerta toute mafieuse des acteurs précités et dont la culpabilité est écrasante. Probablement, tout ceci passera par pertes et profits, il n’en demeure pas moins que le précédent dans la mémoire collective persistera, à minima pour ceux blessés dans leur chaire, orphelins d’un parent, d’un ami, d’un proche, d’un collègue.

Mine de rien, ça fait du monde. La narration officielle aussi puissante soit-elle commence à donner des signes de faiblesse. Et la contestation du dogme vaccinal, de la dite médecine conventionnelle (ruineuse et inefficace sur bien des aspects) et plus largement d’un Système qui a permis à ce désastre d’advenir n’ira pas en diminuant.

La perte de confiance vis à vis des institutions et des Etats de ce qu’il reste de forces vives en France et en Occident est tout à fait considérable. En toute chose, le malheur est bon. Voilà pourquoi nous devons insister, encore et encore, gueuler sur tous les toits que nos positions étaient les bonnes. Notre grille de lecture la seule à même de ne pas sombrer avec le troupeau. Trainé de force par les bergers de Davos et d’ailleurs vers l’abîme.

Faites le savoir autour de vous, partout tout le temps et spécialement à tous les petits kapos merdiques du covidisme qui pontifiaient voilà quelques mois sur notre irresponsabilité, notre bêtise, pour mieux briller haut perché sur le tas de cadavres en devenir de ce programme d’empoisonnement collectif, à peu de frais. Du moins le croyaient-ils.

Le destin est espiègle et comme l’on sait les voies du Seigneur impénétrables. En effet, je connais beaucoup de personnes qui regrettent de s’être fait piquer ; en revanche, je n’en connais aucune se désolant d’avoir désobéi aux injonctions politico-médiatiques visant à les transformer en un vulgaire rat du laboratoire de Bourla.

Et vous ?

Article écrit par Jules

Soutenir : manulrdm@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *