25 mai 2024

Brève de comptoir par l’ami Jules n°16

1 min read
54336 Views

« Ce décret officiellement pris, l’indigène se le tiendrait pour dit, plus de paroles, plus de démarches inutiles, il se cantonnerait strictement, une bonne fois pour toutes, dans les fonctions de son mérite, aux Abattoirs ou dans la merde. » L-F Céline

 

Sommaire :
– retour sur les évènements
– la société « française »
– l’état encourage-t-il la guerre civile
– quelles pistes d’action pour la suite

Bonne écoute :

Par Jules 

Soutenir : manulrdm@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *