5 juillet 2022

Ce qu’ils vous disent / Ce qu’il faut comprendre

10 min read
10242 Views

Article du 20/01/2022 sur francetvinfo : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/entree-en-vigueur-du-pass-vaccinal-levee-progressive-des-restrictions-protocole-sanitaire-a-l-ecole-ce-qu-il-faut-retenir-des-annonces-du-gouvernement_4924037.html

 

Ce qu’ils vous disent :

Covid-19 : entrée en vigueur du pass vaccinal, levée progressive des restrictions, protocole sanitaire à l’école… Ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement.

Ce qu’il faut comprendre :

Covid-19 : entrée en vigueur de la sodomie vaccinale, faire croire qu’une sodomie peut ramener la liberté, comment flinguer vos enfants en toute sérénité à l’écolobotomie… Les volontés de vos maitres auxquels vous devez impérativement vous soumettre.

Le premier ministre, Jean Castex, à présenté ce soir, aux côtés d’Olivier Véran, les décisions prises dans la matinée lors d’un Conseil de défense et de sécurité nationale.

Un de vos maîtres démocratiquement imposé sans avoir voté pour lui, Jean Castex, à dicté ce soir, aux côtés d’un autre de vos maîtres démocratiquement imposé, les ordres devant lesquels vous devrez obligatoirement ramper et qui ont été pris dans une loge autour d’une bonne tablée entre personnes qui vous sont en tout point supérieures.

Garder le cap en pleine tempête sanitaire. Alors que la moyenne de contaminations quotidiennes au Covid-19 n’a jamais été aussi élevée depuis le début de la pandémie, le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont présenté, jeudi 20 janvier, le calendrier retenu par le gouvernement pour une levée progressive des dernières restrictions.

Ne rien lâcher et avancer en pleine tempête inventée et stratégie dite sanitaire. Alors que la moyenne de contaminations asymptomatiques quotidiennes au Covid-19 n’a jamais été aussi surgonflée ( mesurée avec des tests viols PCR et antigéniques qui ne marchent pas) depuis le début de cette plandémie, un de vos maîtres principal, Jean Castex, et un autre maître très très important, car grand expert de votre Santé, Olivier Véran, ont présenté avec une bonté des plus généreuse, jeudi 20 janvier, le calendrier dont nous aurons l’immense bonheur de profiter et qui allégera très progressivement, voire de façon quasi-invisible, une ou deux des nombreuses tortures qui nous étaient médicalement infligées jusqu’à présent.

L’exécutif en a profité pour livrer les détails sur l’application du pass vaccinal ; Voici ce qu’il faut retenir :

Ceux qui décident pour vous en ont profiter pour vous rappeler que l’ordre principal est bien l’imposition de cette nouvelle et énormissime sodomie vaccinale. Voici ce qui vous pend au nez ou au derrière :

Entrée en vigueur du pass vaccinal lundi.
Le pass vaccinal, qui remplacera le pass sanitaire, sera appliqué à partir du 24 janvier. Pour se rendre au restaurant, au théâtre, dans un stade ou encore pour voyager en avion ou à bord d’un TGV, les personnes âgées de 16 ans et plus devront justifier d’un schéma vaccinal complet. « Je rappelle que le schéma final complet suppose de faire son rappel dans un délai de sept mois après la dernière injection et que ce délai sera ramené à quatre mois à partir du 15 février« , a réaffirmé Jean Castex. La preuve d’un dépistage négatif suffira en revanche pour accéder aux hôpitaux, aux EHPAD ou aux établissements médico-sociaux.

Imposition sans contestation possible d’une plus profonde sodomie vaccinale et le plus vite possible.
La sodomie vaccinale, qui remplacera la sodomie sanitaire, sera imposée à partir du 24 janvier. Pour aller s’abrutir entre amis ou en famille dans des sorties stupides ou bien pour jouir sans aucune retenue de voyages à bord d’un wagon à bestiaux ou d’un avion cage à poules, les escla euh les personnes âgées de 16 ans et plus devront justifier d’une sodomie vaccinale complète. « Je rappelle que la sodomie finale complète suppose de faire son rappel (sodomie) dans un délai de sept mois après la dernière sodomie et que ce délai sera ramené à quatre mois à partir du 15 février », à martelé Jean Castex. La preuve d’un viol nasal négatif , ne nous remerciait pas, il suffira pour que vous ayez accès aux hôpitaux et autres structures médicales que vous financez obligatoirement avec vos impôts et la TVA.

Il n’y a en revanche pas de changement pour les adolescents de 12 à 15 ans, pour qui le pass sanitaire classique continuera à s’appliquer.
« Depuis l’annonce du pass vaccinal, plus d’un million de Français qui n’étaient pas encore vaccinés ont franchi le pas. C’est bien, mais ce n’est pas encore suffisant », a commenté le Premier ministre. Afin d’inciter les derniers réticents à accepter la piqûre, le gouvernement a indiqué que le pass vaccinal pourrait être activé dès le début du processus de vaccination. Certaines conditions s’appliqueront toutefois : la première dose devra avoir été effectuée avant le 15 février, un dépistage négatif datant de moins de 24 heures restera nécessaire pour accéder aux différents lieux soumis au pass vaccinal, et la deuxième injection devra être réalisée sous un mois.

Il n’y a en revanche pas de changement pour vos enfants de 12 à 15 ans, et pour qui la sodomie sanitaire classique continuera de détruire.
« Depuis l’annonce de la sodomie vaccinale, plus d’un millions de moutons français qui ne s’étaient pas encore fait sauvagement sodomiser, se sont enfin soumis aux désirs de leurs maîtres. C’est bien ! Oui ! C’est très bien ça ! Mais il vous en faudra plus que ça car ce n’est pas suffisant », s’est amusé le maître. Afin d’obliger les irresponsables à écarter les fesses et se laisser injecter le saint Graal, les maîtres suprêmes ont décidé, dans leur grande sagesse, que la sodomie vaccinale pourrait être activée dés la première pénétration. Certaines conditions s’appliqueront toutefois : la sodomie devra avoir été pratiquée intensément et avant le 15 février, un viol nasal datant de moins de 24 heures restera absolument nécessaire pour avoir la liberté de jouir des lieux réservés à la populace et soumis à la sodomie vaccinale, et la deuxième sodomie devra impérativement être pratiquée sous un mois.

La dose de rappel ouverte aux adolescents.
Jusqu’ici réservée aux majeurs et aux mineurs fragiles ou atteints de pathologies chroniques, la dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 sera ouverte à tous les adolescents de 12 à 17 ans à partir de lundi. Elle ne sera toutefois pas obligatoire pour bénéficier d’un pass vaccinal valable.

La sodomie de rappel ouverte aux adolescents.
Jusqu’ici réservée aux majeurs et aux mineurs fragiles privilégiés, la sodomie de rappel contre la plandémie du Covid-19 sera quasi-imposée à tous les adolescents de 12 à 17 ans le plus rapidement possible. Elle ne sera toutefois pas obligatoire bien que fortement conseillée pour bénéficier d’une sodomie vaccinale complète ainsi que pour ne pas être vu comme la cause principale de tous les malheurs du monde par ses congénères.

Fin du télétravail obligatoire, des jauges dans les stades et du masque à l’extérieur le 2 février.
Le Premier ministre a ensuite détaillé le calendrier de la levée des restrictions sanitaires. Deux étapes ont été retenues : la première, le mercredi 2 février, verra la fin de l’application des jauges dans les établissements accueillant un public assis, comme les stades et les établissements culturels. Le port du masque y restera toutefois obligatoire.
En revanche, le 2 février marquera la fin du masque obligatoire en extérieur. Le télétravail restera recommandé, mais l’obligation de 3 à 4 jours de travail à distance actuellement en vigueur prendra fin.

Fin du travail en cage d’isolement imposée, du comptage des moutons dans les stades et de la muselière à l’extérieur le 2 février.
Le grand manitou à ensuite détaillé le calendrier, objet de leur gentillesse, de la mini-réduction des tortures sanitaires. Elle se fera tout doucement en deux étapes : la première des récompenses des maîtres à leurs chiens-chiens ou moutons, le mercredi 2 février, verra la fin d’un nombre maximal dans les parcages pouvant accueillir les masses de bipèdes idiots comme les stades et les établissements à abrutir. Le port de la muselière restera toutefois obligatoire.
En revanche, deuxième petit nono à son gentil pépère, le 2 février marquera la fin de la muselière obligatoire à l’extérieur lors des promenades quotidiennes. Le travail en cage d’isolement restera officieusement imposé, mais l’obligation de 3 à 4 jours de travail par semaine enfermé dans la cage actuellement démocratiquement imposée prendra fin. Cette dernière nouvelle est une véritable offrande de nos Dieux, soyez éternellement reconnaissants.

Réouverture des discothèques, reprise des concerts et des consommations debout dans les bars le 16 février.
La deuxième étape de la levée des restrictions aura lieu le mercredi 16 février. Cette date marquera la reprise des concerts debout. La consommation de nourriture et de boissons sera à nouveau possible dans les stades, les cinémas et les transports. La consommation debout dans les bars sera de nouveau autorisée.
Les discothèques pourront également rouvrir leurs portes. Faudra-t-il y porter un masque ? A priori non, a répondu Olivier Véran. Mais si la situation sanitaire est tendue à ce moment-là, « on sera peut-être amenés à demander de le conserver encore quelques jours ou quelques semaines ».  En l’état, le gouvernement n’envisage également pas de demander un test négatif en plus du pass vaccinal pour accéder à ces établissements où les gestes barrières sont difficiles à appliquer.

Réouverture des boites à fabriquer du débile mental en série, fin de l’interdiction de consommer, dans un bar uniquement, une boisson debout au risque de décédé subitement et tragiquement du Covid-19, le 16 février.
La deuxième étape du léger allègement des tortures aura lieu le mercredi 16 février ( il faut y aller par pallier pour ne pas choquer le mouton qui pourrait faire une rupture d’anévrisme suite à une forte émotion de joie incontrôlée). Cette date marquera la reprise des boites à débiles debout. La consommation de nourriture chimique et de boissons cancérigènes sera à nouveau possible dans les prairies parquées, les fabriques à ignorants et les wagons à bestiaux. La con sot mmation debout et uniquement dans les bars sera à nouveau autorisée et ayez bien à l’esprit que cette décision est une grosse prise de risque de la part de nos maîtres qui font cela par amour pour nous.
Les boites à fabriquer des écervelés pourront également rouvrir leurs portes. Faudra-t-il se museler la gueule ? À Priori non, à ricaner maître Véran. Mais si nous décidons d’aggraver la situation sanitaire, nous vous obligerons à porter votre muselière asphyxiante jusqu’à nouvel ordre. En l’état, nos grands seigneurs n’envisagent pas de nous imposer un viol nasal négatif en plus de la sodomie vaccinale pour accéder à ces établissements de la déraison où les gestes anti-sociaux sont difficiles à imposer.

Vers un protocole sanitaire allégé à l’école après les vacances de février.
Enfin, le gouvernement a annoncé que le protocole sanitaire qui s’applique dans les établissements scolaires sera « probablement » allégé après les vacances d’hiver (du 5 février au 6 mars, selon les zones). Le port du masque à l’école primaire pourrait notamment ne plus être obligatoire à l’école primaire. Ces décisions seront toutefois soumises à la validation des autorités sanitaires.

Vers une torture sanitaire allégée à l’écolobotomie après les vacances de février.
Enfin, nos maîtres et anges gardiens ont annoncé que la torture sanitaire qu’ils imposent dans les établissements de lobotomie étatiques sera « probablement » n’y comptez pas dessus, c’est juste une friandise que vous sentirez, mais que vous ne mangerez jamais) allégé après les vacances. Le port de la muselière asphyxiante à l’écolobotomie primaire pourrait ne plus être obligatoire. Mais là aussi, vous pouvez rêver, car ces décisions seront remises à la validation des autorités de sodomie sanitaires.

 

Article écrit par Augustin du Réveil des Moutons 

 

outenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique ou par don spontané : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr  ou en MP sur les réseaux sociaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code