20 juin 2024

Comment le Pérou a légiféré la non-obligation vaccinale

7 min read
2282 Views

Par cet article, je vous présente le fait rare que le Congrès péruvien a refusé la loi pour la vaccination obligatoire pour les résidents et les visiteurs du pays en 2020. Comment cela a été possible ? Je vais vous éclairer la chance incroyable que vit ce pays au niveau politique dans cette dictature sanitaire mondiale.

Depuis mon retour dans le pays d’origine de mon fils et qui est la patrie de mon cœur depuis plus de 23 ans le Pérou, mon pays d’exil, a subit 4 changements de président depuis mon arrivée en avril 2017.

Ce pays traverse une crise politique anti-corruption qui fait que tous les anciens présidents sur les 30 dernières années sont sous arrêts domiciliaires et en poursuites judiciaires et un a préféré se suicider le jour où la police est venue le chercher.

Quoique pas mal de gens en doutent, vu sa proximité avec la France, où il y possédait des propriétés, car marié en première noce avec une française, Monsieur Alan Garcia pourrait avoir simulé sa mort (absence de bruit de balles selon les voisins). Lors de ses obsèques, ses enfants n’arrivaient pas à cacher leurs étranges sourires et bonne humeur face au cercueil de leur père et cette image a fait douter de sa mort réelle.

En novembre 2020 le président remplaçant, Vizcara est destitué.

Le Président Manuel Morino restera 3 jours et viendra Francisco Sagasti du tout nouveau parti Violet Mondialiste à 100 %, 4 présidents en 4 ans, c’est signe que ça bouge au Pérou.

Le Pérou fêtera ses 200 ans, le 28 juillet 2021 et vient au sommet de l’état un professeur de Cajamarca, inconnu au bataillon politico-mafieux de Lima (pas franc-maçon) et qui semble être chaud à mettre des poursuites aux canaux de télévision, lobbies industriels et bancaires pour leurs attitudes lors de cette pandémie. Monsieur Pedro Castillo a enfin été reconnu Président par son pays lundi soir, alors que le Monde entier l’avait déjà reconnu comme tel depuis son élection le 8 juin 2021. Il a eu des soit disant fraudes électorales pour favoriser le parti de Keiko Fudjimori, fille de l’ancien président Alberto Fudjimori jugé et incarcéré depuis des années. A rappeler que Keiko a été sortie de prison, le 5 mai 2020, pour se présenter aux élections. Il n’y a qu’au Pérou que l’on peut voir ça. Maintenant elle a 25 à 30 ans de prison qui lui pendent aux nez et ne va pas tarder à y retourner et quelques-uns bien placés également. Il faut savoir que des juges et des congressistes corrompus sont incarcérés depuis longtemps déjà.

Ici au Pérou, on applique les lois, ma fois, ça prend du temps certes, mais la jeunesse de ce pays fait qu’il est difficile de le corrompre de manière chronique et la pauvreté devient insupportable.

Pourquoi tant de pauvreté, alors que ce pays nourri la terre entière il y a quelque chose qui cloche. J’entendais, ce matin, que ce sont plus de 450 000 millions de soles volées (1euro=4,63 soles) par le gouvernement durant ses 5 dernières années. Donc, si de telles informations sortent cela veut dire qu’un ménage est en train de se faire.

Sans compter que beaucoup de morts du covid dans le milieu médical qui se chiffrent à plus de 180 médecins et ceci ne passe pas. Ils commencent à faire la relation avec le vaccin influenza-pneumocoque de Merck injecté parfois 2 fois par an et la campagne 2019 semble être incriminée pour la propagation du covid. A suivre !

Alors que les enfants péruviens sont vaccinés 22 fois jusqu’à l’âge de 4 ans, et ensuite annuellement de la grippe et en plus tous les rappels, je ne vous parle pas des anciens, le Congrès péruvien, récemment renouvelé complètement en automne 2018, a réussi à légiférer la non-obligation vaccinale.

Maintenant que j’ai planté le décors, donc vous imaginez un congrès rempli de jeunes et nouveaux congressistes à qui on va donner le pouvoir de décider sur la santé de leur compatriotes avec leur idée du vaccin obligatoire pour tous.

Dés le début de la crise, des professionnels se sont posés les bonnes questions et « los medicos por la verdad » du Pérou (dont je fais partie), groupe de gens et professionnels ayant des liens dans le domaine de la médecine naturelle et allopathe, enquêteurs et scientifiques de tous bords du Pérou, d’Amérique Latine et d’Espagne a vu le jour. La page Facebook péruvienne avait plus de 40 000 membres et a été balayée. Maintenant, il s’est monté el Organismo por La Vidad OMV qui défend nos droits de citoyens libres des pays hispaniques.

Pour raison de sécurité je ne citerai aucun nom de résistants du milieu médical et scientifique sud américain, plusieurs ont été incarcérés en Argentine dans des conditions inhumaines, des mouvements de foule ont permis de les libérer.

En octobre 2020, alors que la vaccination obligatoire pour tous est arrivée sur le « tapis » des congressistes, le fondateur de « los medicos por la verdad » qui est mon médecin homéopathe, a prié via Facebook, telegram, whatsap d’inviter le maximum de congressistes à une présentation zoom privée concernant les vaccins et leurs toxicités et pour présenter les traitements possibles contre le covid.

Lors de sa présentation, il a été accompagné par une célèbre médecin médico-légal argentine (entre temps arrêtée et relâchée en Argentine) qui est très connue dans le milieu médiatique hispanophone, ainsi qu’une biologiste espagnole et des collègues péruviens et argentins. J’ai suivi la présentation et ma fois elle était super bien faite, elle a quasi duré 2h00. Il a démontré le danger des vaccins en général et les conséquences sur la santé, l’autisme, les allergies etc…

Comme tous les congressistes n’étaient pas tous présents, mon médecin et ami a été invité l’hémicycle du Congrès à une même conférence zoom le matin de la veille de la votation. Les « jeunes » congressistes (qui sont des « messieurs et madame tout le monde » pour la plupart) encore peu manipulés par les lobbies ont pris peur et ont refusé l’obligation vaccinale.

Au Changement de Président, Francisco Sagasti qui a bossé pour la ONU, les lobbies ont essayé de remettre une pression en décembre 2020 mais qui s’est finalement terminée par cette motion :

Le Président de la Commission de la Santé et de la Population, Omar Merino López (APP), a supprimé le caractère obligatoire de la vaccination, en réponse à la demande concordante de tous ceux qui ont pris la parole.

Le membre du Congrès Posemoscrowte Chagua Payano (UPP), auteur de la demande de reconsidération du premier vote du texte précédent, a également fait valoir que la vaccination ne devrait pas être une condition à toute procédure qu’elle soit légale, éducative, du travail, tant dans le secteur privé que ainsi que publique.

En espagnol :

Aprueban ley que garantiza acceso libre y voluntario a vacuna contra COVID-19

Traduction française :

Voilà, comme quoi, tout est possible au Pérou. Le traitement à l’ivermectine sort également de cette Terre mystique et viendront encore des choses étonnantes. Le nouveau président est l’espoir d’un peuple d’oubliés et j’espère de tout mon cœur que cet homme de 51 ans soit ce président tant attendu pour un vrai changement. Le Pérou a légiféré constitutionnellement la liberté de parole, la liberté de la presse et au vu du traitement qu’ont réservé ces dernières instances al Señor Castillo, il va y avoir du rafus dans la lucarne ! Un polémiste journaliste très en vue a déjà fuit le Pérou.

On parle d’assemblée constituante, de changement de constitution qui date de 1979 et établie par Fudjimori qui a permis la vente toutes les entreprises importantes aux étrangers.

Passionnant tous ces changement et je ne manquerai pas de vous tenir au courant ! Merci Manu pour ton invitation à partager les vécus différents dans des latitudes différentes ! Je vous envoie mes amicales salutations et force, courage et honneur ! Viva la Libertad ! Viva la Resistancia !


Article écrit à Lima, le 23 juillet 2021 par Claude B (une citoyenne du Monde).

 

Soutenez le Réveil des Moutons :

  • Maillots : lereveildesmoutons@outlook.fr ou en MP sur les réseaux sociaux
  • Soutenez la Rédac en faisant un don : https://t.co/XlcgbGErAp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *