5 juillet 2022

ÉLECTIONS, PIÈGE À MOUTONS !

6 min read
6124 Views

 » L’égalité ne peut régner qu’en nivelant les libertés, inégales de leur nature.  »

Charles Maurras.

 

Il est l’heure les gens ! Comme tous les 5 ans, il est l’heure de décider ensemble, de notre avenir. Alors, dimanche prochain, nous irons à l’unisson, poser notre petit bulletin dans l’urne et comme 50 millions d’autres d’électeurs, nous aurons le sentiment du devoir accompli. Ainsi le jour J, nous nous mettrons sur notre 31 et arriverons, au bureau des élections auquel nous sommes assignés, avec la ferme intention de se faire remarquer par les voisins et autres personnes influentes de notre entourage. Il est bon ton de montrer que nous nous donnons les moyens d’assurer un avenir serein pour les 5 prochaines années grâce à ce petit bout de papier miraculeux. Moment de gloire capital pour la France et pour chacun d’entre nous ! Instants solennels de pure estime personnelle en se montrant digne de la société. Brèves félicitations, les uns les autres, une fois L’ACTE DIVIN réalisé. Sentiment d’être en symbiose, de faire partie de quelque chose, d’être respecté et de se sentir exister malgré les divergences d’opinions.

Les élections, cet exercice ré-unificateur, ou chacun des citoyens offre son intelligence au service d’une société qui ne dépend que du bon sens de ceux qui votent avec la plus grande liberté. Bravo, chers citoyen ! Bravo, de vous plier si docilement par conscience du bien commun et merci pour ce sacrifice consentant des plus héroïque ! Certes, vous n’êtes qu’un vote parmi 50 millions, mais dites-vous que c’est VOTRE vote qui changera absolument TOUT ! Sans votre petite participation, la liberté et l’égalité ne seraient plus et feraient place au despotisme le plus affreux ! Soyez-en certain !

 

 »La démocratie, c’est la révolution couchée, et qui fait ses besoins dans ses draps. »

Léon Daudet.

 

Encore une fois, bravo ! Bravo, pour votre sens du devoir incomparable ! Bravo, d’aller voter armé de tant de courage ! Regardez-moi tous ces splendides volontaires ! Ces exceptionnels soldats de la république ! Bravo ! Oui, Bravo ! … Cependant …

Comme aurait pu nous l’enseigner Albus Dumbledore, nous savons pertinemment au fond de nous qu’il n’est pas tellement bon de commencer à se poser des questions, car cela nous pousserait peut-être en marge de la société et piétinerait ce sentiment si rassurant que nous détenons l’intelligence nécessaire pour aller accomplir un acte si déterminant, celui de voter.

Déjà premièrement, qui peut voter ?
Tout le monde peut voter, il suffit juste d’avoir l’âge requis donc on ne vote pas au mérite. Ce ne sont pas seulement ceux qui ont prouvé qu’ils avaient la lucidité nécessaire qui peuvent se rendre dans l’isoloir, mais absolument tout le monde. Le vote, cet acte ô combien important pour la bonne tenue d’une société entière, n’est bizarrement pas soumis à quelques examens de capacités. Par exemple, pour pouvoir exercer la plupart des métiers aujourd’hui, il faut passer des diplômes et ensuite, s’ajoute à cela un mois d’essai pour prouver que l’on est capable de faire efficacement une mission donnée. Soumettre le sujet à toute une batterie d’examen, quelque part, c’est s’assurer au mieux de ne pas aller droit dans le mur. Logique non ? Et bien pour le vote, ceci n’est pas nécessaire. C’est comme si nous avions décidé de porter en priorité l’égalité et la liberté au détriment de l’efficacité. C’est un peu comme si on vous demandait, pour un concours, de former la meilleure équipe d’ingénieurs sans recruter les meilleurs ingénieurs dans les meilleures écoles, mais juste en piochant parmi tous les ingénieurs au hasard par souci d’égalité… Ben vous pourrez dire ce que vous voulez, vous n’aurez pas la meilleure équipe… Alors certes, vous perdrez honorablement le concours pour avoir essayé de donner une chance à tout le monde. Bravo ! Oui bravo ! Mais vous perdrez… Et quand il s’agit de notre avenir et celui de nos enfants… Ça fait quand même un peu chier de perdre… même avec les honneurs. Mais bon, pour les démocrates, la liberté ne va pas sans l’égalité des chances pour tous… Ce sont même de grands principes démocratiques !

 » La jeunesse attends toujours d’un nouveau dieu, d’un nouveau chef ce qu’elle n’obtiendra qu’à force de vieillir.  »

La Reine de Césarée, Robert Brasillach.

 

Deuxièmement, pour qui voter ?

Parait que nous sommes dans une démocratie libre et que tout le monde peut se présenter aux élections présidentielles. On dit même qu’en chaque votant, se trouve un potentiel président. C’est vous dire ! Mais la réalité est loin d’être aussi belle. En y regardant d’un peu plus prés, on peut se rendre compte que, lorsque les enjeux sont réellement importants, la liberté ne va pas toujours avec l’égalité des chances pour tous… Par exemple, essayez donc de vous présenter aux présidentielles… Il vous faudra réunir 500 signatures de maires et trouver des financements importants, rien que ça… sans compter le reste, c’est franchement mission impossible. On nous explique que c’est une protection éviter que n’importe quel individu puisse se présenter. Ben elle sont passées où l’égalité des chances pour tous et la liberté ? Vous voyez, il y a deux poids deux mesures. Elles sont répétées à tue-tête partout lorsqu’il s’agit d’aller voter, mais quand il s’agit de choisir les candidats aux élections présidentielles elles seraient moins valables ?… Comme par hasard ! Contrôler l’efficacité des électeurs n’est pas une priorité quand on contrôle déjà l’ensemble des candidats. Le résultat sera de toute façon le même.

On vous fait croire que voter est important, mais voici la preuve que non, car il n’est soumis a aucun critères de sélections. Or, nous pouvons voir que tout ce qui a une quelconque influence est toujours soumis à des critères de sélection plus ou moins élevés selon les responsabilités du poste. À la limite, la seule importance qu’ils accordent au vote et celle de s’assurer que vous êtes bien tombés dans le piège…

Ne vous fiez pas stupidement à leurs petits jeux d’acteurs qui ne servent qu’à leur donner une crédibilité trompeuse. Peu importe pour qui vous voterez, vous tomberez dans le piège. Il n’y a pas de vote ou de candidat dissident. Il n’y a pas de vote contestataire ou utile mis à part celui de ne plus donner aucune considération à cette fourberie démocratique. L’électeur n’a aucune importance, prenez-en conscience. Si le vote était si important que ça, tout le monde ne pourrait pas voter, c’est juste logique. Si tout le monde peut voter, c’est que le résultat final est joué d’avance.

 » Nous ne voulons pas connaître la colossale machine maçonnique. Nous l’ignorons. Mais en examinant les archives municipales et nationales, nous rencontrons à chaque pas, et partout, et nous pouvons  »filer » une immense organisation qui parle le langage connu pour être le langage maçonnique, qui donne partout ses mots d’ordre, qui prépare, organise et falsifie tout, suivant la méthode maçonnique. »
Augustin Cochin.

 

Ne soyez plus des moutons ! Réveillez-vous !

    Augustin

 

Boutique ( vidéos complètes ) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code