18 juillet 2024

France, UE : terre d’asile psychiatrique

7 min read
5728 Views

«  L’électeur tient à ce qu’on flatte ses convoitises et ses vanités ; il faut l’accabler des plus extravagantes flagorneries, ne pas hésiter à lui faire les plus fantastiques promesses. […]Les foules ont des opinions imposées, jamais des opinions raisonnées. » 

Gustave Le Bon

 

Le mois écoulé marque l’acmé de l’escroquerie électorale, total, définitif, indiscutable. Pour tout dire, j’éprouve, chaque jour d’avantage, des difficultés d’ordre lexical à qualifier la situation « politique » qui prévaut dans l’hexagone. A mi-chemin entre la Nef des fous, la république de Weimar et Idiocracy.

Face au caractère herculéen de la tache (et dans l’espoir de conserver une santé mentale minimale), je renonce bien volontiers à l’exhaustivité en matières de déclarations lunaires, de délires, d’inepties et d’outrances autour de ce grand raout démocrasseux en diable.

Par conséquent, je me limiterai chers lecteurs à quelques morceaux choisis, à quelques hauts faits qui illustreront, je pense, la validité de ma thèse initiale : https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/que-tout-change-pour-que-rien-ne-change/

Commençons par le commencement, les élections européennes du 9 juin dont tout le monde a déjà oublié les résultats, exception faite bien entendu des quelques centaines de parlementeurs qui émargeront durant les six prochaines années au sein de cette assemblée fantoche.

Une amnésie collective continentale bien commode puisqu’elle va permettre à la corrompue notoire Von der Leyen de continuer son œuvre salvatrice à la tête de l’UE :
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/revue-de-presse-internationale/ce-scandale-qu-ursula-von-der-leyen-pensait-laisser-derriere-elle-a-berlin-4665081

https://www.marianne.net/politique/pfizergate-et-sms-tout-comprendre-a-laffaire-qui-menace-ursula-von-der-leyen

Après avoir saturé l’espace politico-médiatique durant des mois au profit de ce sinistre simulacre que l’on nomme élections européennes, tout peut donc continuer comme avant :

milliards illimités pour le boucher en chef Zelinsky, grand démocrate devant l’éternel qui a suspendu les élections et préside donc à présent aux abattoirs ukrainiens en dehors de tout cadre légal https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-zelensky-boycotte-en-allemagne-par-des-deputes-de-l-afd-et-de-la-gauche-radicale-20240611#:~:text=La%20plupart%20des%20d%C3%A9put%C3%A9s%20du,la%20rh%C3%A9torique%20prorusse%20en%20Europe.

bellicisme forcené antirusse au niveau de la « diplomatie européenne » avec la nomination de l’hystérique gourde Kallas qui du haut de son strapontin de maire de l’Estonie menaçait régulièrement une nation nucléaire de 150 millions d’âmes. Gageons que son attitude va s’amplifier maintenant qu’elle s’imagine parler au nom de l’Europe, là encore en dehors de tout cadre règlementaire

élargissement à marche forcée de ce machin « européen » à l’Ukraine et la Moldavie, avec les conséquences géopolitiques afférentes.

– décisions unilatérales de la Commission dite européenne, non élue et opaque, qui continueront à s’imposer de manière contraignante aux Etats membres (le qualificatif d’Etat est très généreux)

– et cerise sur le gâteau, si j’ose dire, leçons de morale, de démocratie, lutte contre la corruption, pour la transparence, les élections libres, les fleurs et les papillons à destination de toutes les dictatures de la planète, Russie en tête.

Ces gens-là, on le sait, n’ont honte de rien. Me concernant j’ai honte de me faire bananer par ces cloportes, ces misérables et médiocres blattes encravatées, qui règnent sur cette plèbe continentale avachie, léthargique, démoralisée, nihiliste, prête à tout avaler, à tout prendre, à tous les charniers. Pour nos valeurs ! Pour la démocratie (et les coffres forts d’Ursula, les villas de Volodymyr, les dizaines de milliards de Bourla) en avant la piétaille, chargez… ! Mort aux poutinolâtres, à la mitraille, vite, te débine pas : c’est pour la liberté ! N’as-tu rien appris à la télévision, à l’école, prépare ton poitrail, c’est bientôt l’heure.

Sur ce, laissez-moi vous parler un peu de notre si chère République prétendument française car elle aussi a des valeurs. Parait-il. Jamais trop explicitées (c’est plus sage) mais tout de même dignes d’être défendues à grands renforts de barrages.

En tant qu’agnostique de la religion de l’urne, je dois confesser modestement que je lui reconnais néanmoins quelques miracles tout à fait spectaculaires.
Au premier rang desquels celui de mobiliser les masses en prévention d’un résultat que d’aucuns jugeraient dramatique, afin de le conjurer avant qu’il n’advienne. Les sectateurs de l’élection font de la prophylaxie contre l’élection en somme.

Le front républicain, ils appellent ça : de sorte qu’au lendemain du premier tour, il devait y avoir 309 triangulaires, tandis qu’à cette heure, il n’en reste que 89.
Et pour cause, les désistements des uns au profit des autres, par centaines dans le plus strict respect des électeurs c’est entendu.

Le plus succulent, miss 49.3 facilitée par l’opposition ultra radicale du Nouveau Front Populaire (l’ancien n’était déjà guère reluisant, celui-ci ferait passer une fosse septique pour un spa 5 étoiles)

 

La farce électorale jusqu’à l’absurde, l’ancien premier ministre propulsé par les mêmes qui ont saturé l’assemblée « nationale » durant des mois, d’amendements par milliers, de motions de censure. Quel théâtre grotesque !
L’actuel lui, donne ses consignes en faveur des mêmes, réciprocité républicaine oblige :

 

Ce régime en voie de putréfaction avancée n’est plus qu’une carambouillerie électorale très dégueulasse, une fantastique entreprise de duperie pour Français naïfs, brimés, saignés, escroqués. Pour paraphraser le maitre.

Et si d’aventure tout cela ne devait pas suffire, après toute la démocratie a ses limites visiblement (!) nous sommes d’ores et déjà prévenus, le troisième tour aura lieu dans la rue, dans l’administration, à l’école (rappelez-vous la neutralité statutairement obligatoire des préposés à l’abrutissement généralisé un certain 21 avril 2002) mais après les deux mois de vacances bien mérités, partout dans la ponction publique et Dieu sait que les pseudopodes de cet Etat tentaculaire sont nombreux.

https://www.lejdd.fr/societe/face-la-perspective-dun-gouvernement-rn-thomas-guenole-annonce-la-creation-dun-reseau-de-resistance-147032#:~:text=Le%20politologue%20ex%2DLFI%20Thomas,des%20actes%20de%20d%C3%A9sob%C3%A9issance%20civile.

En révolutionnaires endurcis (et salariés de l’Etat qu’ils prétendent combattre) tous ces Che Guevara de centre-ville annoncent à l’avance leur stratégie à « l’ennemi », manœuvre tactique bien connue de tous les guérilleros millionnaires de gauche.

Pour finir, n’allez surtout pas croire que je prenne fait et cause pour les uns plutôt que pour les autres.

Le RN en dépit des cris d’orfraie de toute la basse humanité qui peuple l’hexagone est un parti comme les autres, depuis longtemps passé sous les fourches caudines de ce formidable Système à faire voter en rond les cons. A se foutre de la gueule du monde.

Ces rentiers de l’opposition de façade s’accommodent fort bien de cette narration binaire. Le gentil flic et le méchant flic est une recette éprouvée. Pour tout dire, je pense qu’ils ne souhaitent pas le « pouvoir » et que si un jour ils y accèdent (ce dont je doute pour plusieurs raisons que je ne développerai pas ici) malgré tout, ils feront comme les précédents : ils se serviront au lieu de servir car après tout n’est-ce-pas le propre de la politique politicienne que de prétendre à des places « prestigieuses » et rémunératrices en dépit de qualités humaines plus que discutables ?!

Quoiqu’il en soit la plèbe dans son infinie crédulité s’imagine décider de son destin par le truchement du bulletin magique. RN pour renverser la table, NFP & Macron pour résister (à peu de frais) à l’avènement de la bête immonde.

Leurs funestes illusions retomberont lundi matin, comme toujours. On nous promet un pays ingouvernable, la Belgique a prouvé que ce théâtre grotesque s’exonère fort bien de ses mauvais acteurs le temps d’une saison ou deux. Car en effet, le vrai pouvoir, comme la vérité dans X-Files, est ailleurs.

Article rédigé par Jules

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *