26 septembre 2022

Grand parent 2… Ce héros…

13 min read
11888 Views

20 février 2062…

 

« – Dis grand parent 2 ? Tu veux bien me raconter encore une fois à quel point tu as agi comme un héros il y a quarante ans, lors des élections présidentielles Françaises de 2022 ?

 Ha ha ha ! Sacré gamin ce petit-enfant 8 ! Tu les aimes les aventures de ton grand-parent 2 chéri , n’est ce pas ?

 Oh ça oui ! Et pas qu’un peu !

 Alors viens vite sur mes genoux mon garçon et écoutes moi bien attentivement… Je me souviens…. Nous étions au mois d’Avril Le premier tour se déroulait le 10 du mois. Déjà, l’ambiance y était électrique, car nous nous souvenions tous que nous étions passés tout prêt de l’apocalypse 5 ans auparavant. Ce jour-là, grand parent 1 et moi, nous nous préparions, tels de valeureux guerriers, à fouler la Sainte-Terre démocratique. Cette démocratie était si sainte, si débordante d’amour, qu’elle permettait que d’ignobles individus, les fascistes nous les appelions, puissent s’exprimer librement quant à notre avenir. Ces fascistes étaient séparés en deux partis principaux. L’un, le Rassemblement National, était constitué d’ hommes aux idées moyenâgeuses, machistes voir féminicides. Ils œuvraient dans l’ombre par honte de leurs idées nauséeuses et leur chef était une femme… étonnamment … Pour mieux nous tromper j‘imagine. L’autre parti, la Reconquête, était en majorité formé d’antisémites et autres racistes méprisables. Je me souviens également de leur chef, un Juif Algérien qui transpirait la haine quand il évoquait tout ce qui ressemblait, de près ou de loin, à un maghrébin. Je me suis toujours demandé comment ce pauvre homme pouvait supporter son image dans le miroir tous les matins. C’est sûrement cela qui l’a rendu fou au point de développer un programme basé sur le génocide du voile.

 Grand parent 2 ? Que veut dire le mot  »étranger » ?

 Laisse-moi continuer, tu vas comprendre. Nous étions le fameux jour du premier tour des élections, te disais-je. Grand parent 1 et moi avions nos petits rituels en ces moments si graves. La veille, nous visionnions tous les films et reportages que nous trouvions sur les camps de concentration ainsi que sur l’esclavagisme. Nous demandions pardon d’avoir eu des ancêtres qui ont tant fait souffrir les autres. Pour cela, nous envoyons toutes nos maigres économies de ces 5 dernières années au CRIF ainsi qu’à Black Live Matter. Ces associations extraordinaires existent encore et malgré ton jeune âge, je pense que tu as dû les apprendre par cœur au centre d’éducation positive pour futurs citoyens (CEPFC) et cela est…

 Ouiiiiii !!! J’ai tout bien appris grand parent 2 ! Et même que l’éducateur à dit qu’on ne doit jamais oublier, et que plus tard je devrais faire 10 heures par semaine obligatoires de service citoyen dans une de ces associations et que c’est notre devoir de mémoire qui dessinera l’avenir !

 Exactement petit enfant 8. Je reprends, en plus d’envoyer nos économies, nous allumions des bougies pour toutes les victimes qui tombèrent indirectement sous la violence du fascisme. Charlie Hebdo, la croisade des Anglais de Nice, le Bataclan… Nous le savons tous dorénavant, si certaines personnes se sont senties, à un moment donné, assez déséquilibrées pour accomplir de tels actes, c’est uniquement de la faute des fascistes d’extrême droite qui ont mentalement anéanties les communautés dites étrangères.

Vois-tu petit fils 8, si je te raconte tout cela, c’est pour te montrer à quel point les élections présidentielles de France 2022 étaient d’une importance capitale.

 Grand parent 2, c’est quoi déjà la France ? Je me rappelle que l’éducateur nous en a parlé avec beaucoup de colère parce qu’il n’aime pas prononcer ce mot, mais je ne sais plus ce que ça veut dire exactement…

 De toute façon, ce mot-là n’existe plus, il n’a plus lieu d’être alors ne t’encombre pas avec ça. Grand parent 1 et moi , après nous être accoutrés de nos plus somptueux vêtements, somme partis braver le danger de la mairie, place du village. Nous voilà dans la file d’attente. Peut-être étions nous pris en sandwich entre deux fascistes ? Qui sait…. À l’époque nous n’avions vraiment peur de rien quand j’y pense. Chacun de nous se scrutait du coin de l’œil. Un regard vicieux par-ci, un geste hésitant de lâche par là, une posture de soumission accompagnée d’un bêlement de mouton dissimulé au loin, atmosphère mensongère, environnement mesquin de cachottiers… Tous les ingrédients étaient bel et bien réunis pour que s’exprime la démocratie. Comme chacun de nous, j’étais armé du saint graal, ma carte d’électeur. Sans elle, rien n’était possible et les portes de l’enfer se seraient ouvertes sans sommation. C’est à mon tour de prendre les bulletins de vote. J’en choisis quelques-uns au hasard pour mieux duper, dans une sagesse infinie, les autres membres de ma petite communauté avec qui je n’ai plus rien en commun. Bien évidemment, en tant que citoyen héroïque, je n’oublie pas le bulletin LREM, car je suis dans le camp du bien.

 LREM ? C’était Notre Éminence Macron ?

 Oui, c’est bien cela. N’oublie pas de baisser la tête vers le sol et faire ta révérence tout en posant les genoux à terre quand tu prononces son nom. Il est encore Notre Chef et il a vaillamment lutté pour anéantir les non-citoyens. Nous sommes tous démocratiquement à son service et c’est un honneur.

 Et ben nous, au CEPFC, les non-citoyens on les surnomme  »les monstres qu’il fallait abattre  » !

 Ha ha ha ! Si tu veux oui. De toute façon, ne t’inquiète pas, car il n’en reste plus un seul. Ils ont tous subi le sort qu’ils méritaient lors de la grande purge pour le bien du monde de 2029. Bon j‘en étais où avec mon aventure déjà ? Ah oui ! Me voilà dans l’isoloir maintenant. C’est un moment très dangereux, je suis plus que jamais sur mes gardes car à tout moment un fasciste peut ouvrir le rideau et me mettre à découvert ! D’une main nerveuse, je glisse le fruit de mon combat dans l’enveloppe. Ni une ni deux, je sors comme un claustrophobe de l’isoloir et m’empresse de déposer le symbole de nos libertés dans l’urne. Je jette un discret regard derrière mon épaule et aperçois grand parent 1 qui me suit de près. Elle aussi transpire abondamment dans son tee shirt blanc coupe Homme marqué  »Girl Power ». Nous voilà enfin sortis de l’affreux charnier ! La bravoure nous inonde, la fierté du devoir accompli vient nous embrasser et nous enlacer d’un sentiment confus. Oh ! Certes ! Je dois dire que nous y avions laissés bien des plumes ! L’isoloir me rappellerait presque les tranchées de 14/18. Et l’urne ! À voir toutes ces lettres sans âmes décider de notre sort, je pense aux champs de coton et ces cueilleurs de l’ombre… muets besogneux Si seulement ils avaient pu connaître Notre Éminence Macron !

Le soir venu, nous étions agglutinés devant ce que nous appelons aujourd’hui la Vérité mais que nous nommions jadis naïvement la télévision. La tension était évidemment à son comble car nous savions très bien quels risques nous encourions. Les sondages et leurs boules de cristal magiques à poudre de perlimpinpin hallucinogène ne se trompaient que rarement. Ils donnaient le clan Le Pen du RN deuxième derrière Notre Éminence Macron. Le résultat tombe comme un couperet, le baroudeur que je suis ne pu s’empêcher, malgré l’avance de Notre Éminence Macron, de verser une petite larme en réponse à la gifle machiavélique que je venais de recevoir. Je regarde Grand parent 1 affalée sur le fauteuil d’à côté en train de fumer un cigare entre deux canettes de 8:6. Grand parent 1 est saoule, elle ne réagit pas. Je précise qu’à l’époque, grand parent 1 était encore une  »femme », car le progressisme n’en était qu’à ses débuts. Je t’expliquerais ce que le mot  »femme » voulait dire. Heureusement qu’elle était saoule ce soir-là, car elle m’aurait sûrement battu par haine du patriarcat… Et franchement, en tant qu’homme déconstruit, je l’aurais comprise. J’étais suis plutôt soulagé qu’elle soit assez bourrée pour somnoler en lâchant de gros rots dévastateurs, je crois que je n’aurais pas supporté de la voir dévastée par ce résultat. C’était une femme, son combat était juste et elle ne méritait pas autant de mépris de la part des hommes chez qui, en chacun d’eux, se cachait un violeur et un oppresseur. Oui, à l’époque on faisait de la discrimination basée sur l’identité sexuelle en définissant chacun par les qualification  »femme » ou  »homme », c’était horrible. Le lendemain matin, quand je descendis pour la réveiller, je la trouvais comme d’habitude gisante dans son vomi sur la moquette du salon et à ce moment-là, je lui ai annoncé la terrible nouvelle. Il lui a fallu 24 heures de cure de BFM pour s’en remettre. Les heures les plus sombres s’annonçaient et les prédictions des sondages étaient incroyablement justes. Le RN était deuxième, juste derrière Notre Éminence, c’était l’hideuse réalité.
 
Nous avions 15 jours pour nous préparer, pour lutter, pour faire front commun, faire barrage à la haine. Le courage ne nous quittait plus. Transcendées par une soif de justice, toutes les personnes les plus intelligentes prirent courageusement position contre l’immonde. En premier lieu, la surdouée Nabilla n’hésita pas à mettre sa vie en danger pour que vive la liberté. Cela me rassurait car si Nabilla était de mon avis, j’étais certain d’être dans le vrai. Ensuite, toutes les personnes les plus importantes de France, de Jack Lang à Jacques Attali en passant par des sociétés œuvrant dans l’ombre mais pour le bien de tous comme Dominion, Vanguard ou Blackrock ont criés à l’unissons  »Non à la haine » avec une cohésion et une symbiose qui me donne encore de vives émotions aujourd’hui.
Ces 15 jours furent éreintants, un fasciste pouvait se cacher n’importe où, vous sauter dessus et vous égorger sans ménagement. Les gens vivaient dans la peur. À ce moment-là, même la covid19 a eu peur du fascisme ! C’est pour dire ! Ça rigolait pas nom d’une pipe ! Finalement, au bout de 15 jours, les affreux fascistes n’avaient miraculeusement fait aucune victime… Bon… Mais j’en tremble encore.

Nous sommes arrivés à la date fatidique… Le 24 Avril 2022. Branle-bas de combat. Je suis prêt à me battre et dégainer ma carte électorale contre la haine. Mes munitions ? Un bulletin brenneke gravé  »Macron » que je charge dans l’enveloppe- cartouche. Une fois devant l’urne, je ne faibli pas. Avec un calme exemplaire, je respire lentement et fixe ma cible… les regards inquisiteurs que je sens juste derrière moi ne me perturbent pas. Le tireur d’élite que je suis accomplira sa tâche, quoi qu’il en coûte. Je prend mon temps… Ajuste une nouvelle fois la cible, l’urne… et l’atteint du premier coup avec une sérénité déconcertante ! À voté ! PAN !! Dans ta gueule le fasciste ! Ha ha ha ! Fallait pas me chercher pauvre minable ! Quand on me cherche, on me trouve ! Vive la démocratie !

 Tu es vraiment mon héros grand parent 2 ! Parent 1 m’a dit que quelques années plus tard, tu as même été désigné  »Grand Citoyen d’Honneur » grâce à ce geste plein de sang-froid ?

 Et comment ! À la guerre comme à la guerre ! Notre Éminence Macron m’a même fait l’honneur de diffuser un message général à la télév à la Vérité. Il a dit, tiens toi bien petit enfant 8 :  »Merci à tous les abrutis qui ont votés pour moi. Mais de toute façon même sans vos votes, j’aurais quand même gagné. » En plus d’être intelligent, il a un humour incroyable !

 Je suis vraiment fier de toi grand parent 2 !! Tu es un héros ! Grâce à toi j‘ai pu bénéficier du Centre d’Education Positive pour Futurs Citoyens dès ma naissance. Et d’ailleurs, je suis content car ma prochaine autorisation de sortie est dans seulement 6 mois et je vais pouvoir profiter de parent 1 et parent 2 pendant 24 heures ! La dernière fois, parent 1 m’a confié que j’avais beaucoup de chance de vivre à cette époque. Il n’y a plus de guerre, les gens n’ont plus le souci de gérer une maison, une voiture ou un compte en banque, car c’est l’Etat qui gère tout ! Aujourd’hui, les gens peuvent même choisir leur identité sexuelle et la changer comme bon leur semble ! Le Nouvel Ordre Mondial est vraiment génial ! Les gens n’ont plus besoin d’accoucher dans la douleur, tout est géré en laboratoire et on peut venir faire son choix d’enfant quand on veut et selon nos goûts. Et en plus, au 3ème enfant commandé, on peut avoir un rabais de 20% sur le prix ! Les vaccins ARN messagers ont permis de réduire drastiquement la population mondiale de 90% pour sauver la planète. Ceux qui ont survécu, c’est-à-dire nous, sommes stériles comme des graines F1, mais c’est une chance selon Notre Éminence Macron, car nous pouvons mettre en pratique nos cours d’éducations sexuelles expérimentées et intensives sans avoir peur d’accoucher dans la douleur. Si on ne peut plus sortir comme on veut c‘est parce que c’est pour notre sécurité d’abord. Et au fait ! Je t’ai pas dis ! La semaine prochaine je vais recevoir ma transplantation final ! La puce RFID ! Ça veut dire que je serais considéré comme un vrai citoyen malgré mes 6 ans et que je pourrais voter en toute conscience ! Et mon numéro de matricule sera le 6589412P ! Je suis un grand maintenant ! Avec cette puce directement implantée dans mon cerveau je vais pouvoir acheter ce que je veux sans sortir du centre d’éducation ! Même les dernières gélules goût burger E12 et aussi un vagin afro XXL parce que ça fait longtemps que j’en rêve ! Cette puce va en partie penser pour moi ! Je n’aurais presque plus de soucis ! Trop bien ! Et puis pour ma sécurité, avec cette puce, l’Etat pourra lire toutes mes pensées. Même si j’ai un nouveau nom de matricule, je veux que toi grand parent 2, tu continues à m’appeler  »petit enfant 8 » parce que je t’aime de tout mon cœur…

 Merci bonhomme. Mais tu sais très bien que cela est interdit et que, au nom de l’égalité de  » tous pour les puissants » mon devoir sera de t’appeler par ton matricule. Si tu savais comme je suis heureux d’avoir combattu le fascisme pour que tu puisses grandir et t’épanouir en paix dans un monde juste… Je t’aime très fort. Et surtout, n’oublies pas de rester un citoyen exemplaire toujours dévoué corps et âme à Notre Éminence Macron, car sinon, à la moindre pensée négative, la petite puce implantée dans ton cerveau accomplira son rôle démocratique pour la paix et tu sais ce qui arrivera ? Tu connais par cœur la nouvelle charte des droits du citoyen du monde de 2030 ?

– Oui grand parent 2 ! Je la connais par cœur !

Pour ma sécurité,
Première mauvaise pensée,
Je me fais tabasser.

Au nom de la liberté,
deuxième mauvaise pensée,
Je suis emprisonné.

Pour vivre en paix,
troisième mauvaise pensée,
mon crédit social est coupé.

Pour le bien de l’humanité,
quatrième mauvaise pensée,
ma puce RFID doit exploser.

Vive la mondialisation ! Vive la liberté !
Vive la démocratie ! Vive la vérité !
À bas le fascisme aux mauvaises pensées !
Vive Notre Éminence Macron Sa Majesté !

Par l’honorable Grand Maitre Klaus Schwab.

– C’est très bien petit enfant 8, ou devrai-je dire 6589412P, parce que tu es un vrai citoyen maintenant, un citoyen qui compte pour la société. Allez, laisse moi maintenant, je dois finir d’épiler la nouvelle poitrine asiatique que je me suis fais poser le mois dernier. »

 

Augustin pour le Réveil des Moutons

 

Abonnement vidéo : manulrdm@gmail.com

Boutique :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code