18 juillet 2024

Jean Marie Le Pen commente la dédiabolisation du RN

2 min read
1866 Views

Jean-Marie Le Pen, fondateur et ancien président du Front national, mué pour complaire au politiquement correct en Rassemblement National sous la pression de sa fille Marine Le Pen, actuelle présidente du mouvement, commente dans son dernier journal de bord, au côté d’Alexandre Simonnot, les très mauvais résultats du parti au premier tour des régionales et départementales de 2021.

L’ancien président, exclu du FN depuis 2015, les explique par la « dé-lepénisation » du discours politique, ce que d’autres appellent la « pasteurisation » du programme du mouvement.

« Le RN a subi un échec. Il est lié au phénomène très banal qui s’est appelé, selon les moments, la ‘dédiabolisation’ et qui est en fait la ‘dé-lepénisation’, qui consistait à retirer au Front national les éléments les plus dynamiques de ses campagnes électorales », a déclaré celui qui a dirigé près de 40 ans le FN, dans son Journal de bord vidéo diffusé le jeudi 24 juin.

« Le FN était intéressant dans la mesure où il se présentait comme une alternative à l’ensemble du système, avec un programme », alors qu’en « essayant de devenir la droite de la droite, et d’être admis dans le concert sans l’être en l’occurrence des partis politiques de la Ve République, le RN n’a pas fait une grande action », a développé le père de l’actuelle présidente du parti, Marine Le Pen.

La France continue « à glisser vers le gouffre et le FN était le seul à avoir le courage de le dire. Le RN le murmurait mais ne le criait pas », selon lui. « La ‘dé-lepénisation’ justifie le recul d’une formation qui aurait dû, compte tenu des événements qui lui donnaient raison, progresser beaucoup plus que les autres », a-t-il ajouté.

Jean-Marie Le Pen a pareillement critiqué la « campagne neutre » du Rassemblement national où « on a vu ni affiches, ni tracts, ni contacts directs des candidats avec le public ». Ces régionales sont « un tour de froid » pour la présidentielle, et « il serait très important que les dirigeants du RN s’en rendent compte et reviennent aux thèmes les plus forts » du parti, a-t-il conclu.

Une analyse sans complaisance de la dédiabolisation entreprise par Marine Le Pen et les actuels cadres du RN.

Voici les sujets abordés de ce nouveau journal de bord : analyse du 1er tour des élections régionales et départementales, l’échec de la dédiabolisation du RN, une alerte avant la Présidentielle de 2022, l’insécurité partout en France, le laxisme judiciaire, l’annonce d’une 4e vague de Covid, conseils de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *