23 février 2024

Jeux Olympiques de Tokyo : interdiction à tous les athlètes de s’agenouiller en hommage à « Black Lives Matter »

1 min read
1650 Views

Ce 21 avril, le CIO a maintenu son règlement interdisant aux athlètes de manifester des opinions politiques ou raciales pendant les compétitions. Lors des prochains Jeux olympiques, les gestes symboles d’antiracisme tels que le genou à terre seront sanctionnés.

Lors des Jeux olympiques de Tokyo, qui auront lieu cet été, le fait de poser un genou à terre, geste apparu après la mort de George Floyd ou de lever le poing pour protester contre le racisme sera donc sanctionné.

La règle 50.2 de la charte olympique n’autorise «aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale dans un lieu, site ou autre emplacement olympique». Après avoir consulté plus de 3 500 athlètes depuis juin 2020, le CIO a décidé que cette règle devait être maintenue.

La présidente de la commission des athlètes du CIO, Kirsty Coventry, a cependant confirmé que les athlètes qui feraient des gestes engagés lors de la compétition seraient sanctionnés. Une règle selon elle soutenue par environ 70% des athlètes consultés.

Retardés d’un an en raison de la pandémie de Covid-19, les Jeux olympiques de Tokyo débuteront le 23 juillet 2021.

La bien pensance n’a qu’a bien se tenir au pays des samouraïs…

 

Source : RT France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *