5 juillet 2022

LA PRESSE DE L’OPPOSITION NATIONALE BIENTÔT MUSELÉE ?

2 min read
1288 Views

Ce Vendredi 4 juin 2021, l’essayiste Tristan Mendès-France, sur France Inter, relance la notion de contrôle de la presse contraire à la bien-pensance. Il utilise pour se faire le biais de la CPPAP, Commission paritaire des publications et agences de presse.
Dans quel but ? Tout simplement parce cette commission est celle qui donne le sésame d’avantages fiscaux (une TVA réduite à 2,1%) et de droits postaux préférentiels. La non validation par cette commission alourdit considérablement la fiscalité de la publication et engendre des frais postaux de distribution conséquents.
En intervenant à ce niveau, c’est une mort programmée de la publication.
Qui est visé par Tristan Mendès-France ?
À l’évidence la presse d’opposition nationale, dont RIVAROL est le fer de lance. Ce nouvel « outil » s’ajouterait alors aux nombreux procès en cours que connaît régulièrement RIVAROL et son valeureux directeur Jérôme Bourbon (assignations en justice du CRIF, de la LICRA, de SOS Racisme, etc…).
Quel motif invoquer ?
Celui d’être « contraire à l’intérêt général ».
Que retient la commission sous ce titre :
– Publications pornographiques
– Publications mettant en scène la violence
– Publications négationnistes, incitant à la haine raciale, à la xénophobie et celles portant atteinte à la dignité de la personne humaine
– Publications susceptibles d’entraîner un danger pour les personnes
– Publications présentant un danger pour la santé publique

Nous y voilà ! Dans la droite ligne de ce que nous écrivions dans notre dernière Lettre de Paris sur les lois de 1881, Marchandeau et Pleven, les publications de l’opposition nationale seraient sanctionnées financièrement au nom de ce titre !

C’est véritablement la fin de la liberté d’expression dans notre pays. On étrangle financièrement les publications, on les poursuit en justice en les assommant de lourds dommages et intérêts, on les censure sur internet…. Il n’y a plus de limites !

Français ! Réveillez-vous !


Article rédigé par ULEX 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code