24 février 2024

Le million, le million, le million !

3 min read
6655 Views

« Peut être distinguera-t-on à la fin de ce siècle deux classes d’hommes, les uns formés par la télévision, les autres par la lecture. » Ernst Junge

 

Chers Lecteurs comme vous avez pu le constater depuis quelques semaines, le site est à nouveau alimenté régulièrement en contenus exclusifs, et cela, en dépit des mésaventures judiciaires de notre Manu, des contraintes personnelles de ses contributeurs tous bénévoles (faut-il le rappeler) et des difficultés diverses qui nous sont faites.

Car il ne faut pas s’y tromper, l’audience que nous sommes en mesure de mobiliser est d’une ampleur inédite au regard de nos moyens dérisoires. C’est pourquoi dans les prochains mois, le temps de retrouver notre rythme de croisière en matière de publications et de peaufiner l’arrivée de formats inédits (entretiens, podcast notamment), nous ferons appel à vous pour une campagne de soutien à laquelle j’espère, vous répondrez présent en nombre !

D’ici là, je vous enjoins à partager et faire connaître notre travail le plus largement possible autour de vous, à le relayer au maximum. Comme vous le savez, nous avons depuis quelques mois maintenant l’honneur et le privilège de publier les papiers de l’excellent Nicolas Bonnal. Mon article à son sujet a désormais dépassé le million de lecteurs, et pour l’occasion, une recension a été faite sur son blog :

C’est fait : un million de Français nous trouvent génial (moi je les trouve radins – pensez aux dons qui rapportent des PDF tout de même) ; merci à Jules, savant lecteur alors méconnu et ingénieur du texte le plus anti-woke de la décennie (il vous rappelle de lire mes classiques pour enjouer la moëlle et la dive bouteille). Autre bonne nouvelle : Atroce Ursula commence à être assiégée par la presse pour ses SMS avec Pfizer ; et Manu militari va envahir la Russie très affaiblie, y perdre son chaud latin et y pendre ses jambes à son coup ; Sganarelle n’est pas loin… Vadius retro, Satana. Rappel de notre spécialité héritée de Léon Bloy : les grands coups de pied dans le QI (ce qu’il en reste…). Dernier recueil en vente : Du rêve européen au cauchemar mondialiste. Disponible ici en PDF.

Cet événement, qui sommes toute n’est pas rien, se devait aussi de figurer en bonne place sur le Réveil des Moutons . Un tel score sur notre modeste média sonne le tocsin contre l’apathie et le renoncement et nous commande de poursuivre l’aventure, de nous mobiliser afin de maintenir cette communauté de pensées, de la développer, de la pérenniser.

Évidemment, je ne suis ni assez naïf ni suffisamment orgueilleux pour nous attribuer le mérite de cette performance très largement le fait du talent et de l’œuvre de Nicolas Bonnal. Il n’empêche, j’y vois au-delà du symbole, une promesse. Celle d’un îlot de réflexion, d’un petit coin de ciel de bleu dans le brouillard de cette époque de téléphages compulsifs, de golems quadruple dosés, de dissidents en peau de lapin, de boutiquiers d’estreme drouate. Une troisième voie entre les prisonniers des chaînes d’info et les dingos d’Internet.

Profitons de cette belle bouffée d’oxygène que la Providence nous a offerte, réjouissons nous chers amis ! Et au risque de me répéter, je vous encourage vivement à vous familiariser avec la pensée et les écrits de cet auteur sans pareil. Lisez ses articles sur notre site, sur son blog, commandez ses livres, imprégnez vous de sa culture encyclopédique, de ses analyses aiguisées et percutantes.

Merci à tous pour votre fidélité et à très bientôt pour de nouvelles aventures !

Article écrit par Jules

Pour nous soutenir contre les coups durs et le travail fournit : manulrdm@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *