5 juillet 2022

Les convois sont en route !

3 min read
8156 Views

 

Un entretien exclusif pour Le Réveil des moutons

 

Bonjour, et merci de prendre le temps de répondre à nos questions. Pouvez-vous vous présentez à nos lecteurs ?

Je suis l’un des innombrables collaborateurs s’étant joint spontanément à un mouvement en pleine effervescence. Pour ma part, je suis situé dans le Berry et aide à l’organisation locale. Mais très rapidement, pour des raisons de coordination avec les départements limitrophes et les participants arrivant du Sud, nous élargissons l’entraide sur un champs beaucoup plus large. De fait, nous sommes à présent en communication permanente de Tarbes à Orléans !

D’où vient cette idée de convoi et quels sont ses objectifs ?

Nul n’aura manqué de remarquer l’initiative canadienne : des milliers de camions ont convergé sur Ottawa et d’autres points sensibles du pays (postes frontières avec les États-Unis, capitales provinciales, …) pour bloquer le pays. Par moins 30 degrés ! Les revendications sont extrêmement simples : fin immédiate à l’ensemble des mesures dites “sanitaires”. Arrêt immédiat et définitif du pass vaccinal, du port du masque, des jauges diverses, etc. Et étrangement, ça marche ! Les gouvernements provinciaux sont en train de céder les uns après les autres, et le fédéral montre de véritables signes de faiblesse. Surtout que jusqu’ici, l’armée et la police refusent de s’en mêler (il semblerait que la moitié des forces de la capitale préfèreraient démissionner que de s’en prendre à un mouvement qui bénéficie d’un large soutien populaire).

Et en France, qui a relayé le mouvement ?

Plusieurs mouvements se sont créés simultanément, tant au niveau français qu’européen. Ils ont démarré séparément mais communiquent de plus en plus entre eux. D’ailleurs, les mots d’ordre sont sensiblement les mêmes : mouvement pacifique de grande ampleur, dans la joie et la bonne humeur. Au final, donc, peu importe vers quel organisation nationale vous vous tournez ! La seule chose qui compte à présent est l’arrivée à Paris ce dimanche 13 février en soirée et les manifestations de ce week-end.

Et pour la suite ?

Différents groupes prônent différentes stratégies. Les premiers visent une manifestation de grande ampleur cette fin de semaine dans les rues de la capitale. Les seconds souhaitent investir les rues de Paris indéfiniment, jusqu’à ce que le gouvernement lâche (comme Mister Trudeau qui est en train de craquer physiquement, le pauvre). Les derniers veulent mener le mouvement à Bruxelles pour une convergence européenne le 14 février.

À titre personnel, je privilégie des actions parisiennes. C’est là que le pouvoir doit céder. Et croyez-moi, nous avons plus d’un tour dans notre sac. Mais motus !

À votre avis, quelle va être la réaction des autorités ?

Curieusement, bien qu’ils en aient bien évidemment été avertis, nos sympathiques dirigeants ont l’air d’être soudainement pris de panique. Darmanin d’abord, puis Attal, et bientôt Macron ? Ah non, j’oubliais, il est en train de nous sauver les fesses à Moscou et à Kiev !

Il est important de garder en tête que de nombreux membres des forces de l’ordre seront sensibles à notre démarche. Donc les consignes restent encore et toujours les mêmes : garder son sang-froid, patienter, échanger, rigoler, festoyer.

Messieurs les emmerdeurs du gouvernement, riront bien qui riront les derniers !

Propos recueilli pour Le réveil des moutons par Lawrence d’Arabie

Soutenir le Réveil des Moutons : https://www.patreon.com/manuldm

Boutique : https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/boutique/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code