24 février 2024

Les leçons fondamentales de l’attaque d’Annecy

9 min read
13896 Views

« Si un peuple accepte qu’un étranger lui dicte le choix de son ennemi et lui dise contre qui il a le droit ou non de se battre, il cesse d’etre un peuple politiquement libre et il est incorporé ou subordonné à un autre système politique. »

Carl Schmitt

 

Chers lecteurs, après plusieurs semaines de silence, je vais revenir sur l’évènement marquant de ces dernières semaines afin de « faire de la pédagogie » comme aiment à le répéter ad nauseam tous les empafés de la petite clique poilitico-médiatique.

En premier lieu, quelques éléments de contexte, étant donné que je connais bien la zone géographique en question. Annecy bénéficie d’un cadre idyllique au milieu des montagnes alpines et au bord du lac éponyme ce qui en fait l’une des métropoles comptant le plus de médecins (pré-retraités bien souvent) par habitant.
Les prix de l’immobilier sont proches de ceux de Paris pour les meilleurs emplacements, en particulier ceux en face du lac, proches du majestueux casino, et des parcs de jeux pour enfants où l’attaque fut perpétrée.
Inutile de préciser qu’à dix mille euros le mètre carré, ces logements en question ne sont pas occupés par les gueux de Haute-Savoie. En revanche, les bourgeoisies cosmopolites du monde entier ont tout le loisir d’y acquérir un pied à terre dans la plus belle tradition, si chère à Attali, de la France véritable hotel de passe pour l’étranger.
Et pour preuve, sur les quatre enfants agréssés au couteau par un réfugié syrien de l’amour et de la paix, l’un est allemand, l’autre hollandais. Ce qui m’amène à mon premier point, le mur de l’argent devient de plus en plus inopérant pour se prémunir de cette chance inouie qu’est l’immigration de masse imposée depuis des décennies par tous les gouvernements successifs toutes colorations politiques confondues, en dépit d’une opposition populaire en croissance constante et avec toute la force de coercition de cette république génocidaire. A ce propos, je vous renvoie à mon dernier audio en date https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/breve-de-comptoir-par-lami-jules-n15/

Ce préambule terminé, intéressons nous à présent à la chronologie qui entoure cette affaire. Pour rappel, le 19 mai dernier, la ville d’Annecy avait fait la une de l’actualité par l’intermédiaire d’une manifestation d’ultra-giga-turbo droate durant laquelle quelques jeunes français défilèrent dans les rues annéciennes avec des drapeaux, banderoles et fumigènes en scandant « Jeunesse, Europe, Révolution ! ».

Cette abomination de la désolation a, comme de juste, été condamnée fermement par tout ce que compte ce Système putride de laquais, de petits délateurs, de misérables commissaires politiques. Cette ballade d’une demi-heure de la quarantaine de jeunes hommes encore fonctionnels du secteur a déclenché l’ire des autorités locales, préfectorales, « nationales » et mobilisé pravda et police (très) républicaine que certains ahuris continuent de défendre bec et ongles. https://www.tf1info.fr/justice-faits-divers/police-nationale-enquete-ouverte-apres-une-manifestation-de-l-ultradroite-a-annecy-2257614.html

De l’extreme gauche à l’estrem drouate, condamnation unanime et sans équivoque face à ce dangereux péril d’ultra-droite, avec une mention spéciale pour la bigleuse et sectateur du sépharade pétainiste, l’ignoble Marion Aucque ex Le Pen dite Maréchal : https://www.youtube.com/watch?v=LURDSOJFjw0
Cette lavandière n’a, je cite, aucune sympathie pour ces gens là, ces mythos ridicules. Du haut de son immense parcours et de ses réalisations politiques herculéennes, la gourgandine distribue les bons et mauvais points sur injonctions médiatiques, en prof ratée et merdique qu’elle est. N’oubliez pas de vous inscrire à son école très bon marché et offrant des débouchés inouis !

Afin de n’oublier personne, citons également le maire d’Annecy ou ce qui en tient lieu, en la personne de François Astrog, créature que la loi française m’empeche de qualifier librement. Et qui, bien entendu, s’est répandu un peu partout sur la démocratie en danger, c’est à dire ses prébendes, ses monopoles.

On admirera donc la clairevoyance de l’édile et plus globalement de toute la machinerie démocratique puisque moins d’un mois plus tard, ce jeudi 8 juin 2023, un croisé d’ultra-droite est passé à l’action, très probablement inspiré par les chants et les drapeaux savoyards déployés quelques semaines plus tot à Annecy.

Le résultat est connu de tous, une attaque d’une sauvagerie, jadis inédite sous nos lattitudes mais désormais monnaie courante dans l’hexagone enrichi de plus d’une centaine d’agressions à l’arme blanche par jour.

D’où mon second point, cet état loin d’assurer la sécurité de ses esclaves, contribuent activement à la mise en danger permanente des populations maintenues sous son joug. Il n’est en aucun cas cas votre état, là pour votre bien ou pour rendre possible les conditions de votre bonheur et de votre épanouissement mais tout au contraire il vous a depuis longtemps identifié comme un ennemi à démoraliser, à désarmer, à racketter, à vilipender, à manipuler, à dépecer au besoin.

J’ai l’impression de me répéter mais je vois encore tant de gens de bonne volonté, résolument dans une optique d’émancipation, ne pas intégrer cet axiome fondamental.
Ce Système obéit à ses souteneurs, arrose ses clientèles, offre des avantages à ses larbins, les autres, vous, moi n’ont pas voix au chapitre. Il est absolument irréformable et ne s’arretera que lorsqu’il se sera effondré sur lui-meme. Ainsi il convient de ne surtout pas le combattre frontalement mais de tout faire pour accéler sa chute, en jouant sur ses contradictions, en agitant les forces centrifuges.

Par exemple, les autorités républicaines par l’intermédiaire de leur presse ont menacé d’emblée les gueux qui auraient la mauvaise idée de montrer la réalité des bénéfices de leur politique migratoire : https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/attaque-au-couteau-a-annecy-pourquoi-partager-la-video-des-faits-est-penalement-condamnable-cb3aef74-069f-11ee-8841-e89b1d29ab23

Les memes qui expliquent à longueur d’année que nous vivons en démocratie, avec les droits de l’Homme, la liberté d’expression, que la Russie, la Chine etc. sont des régimes autoritaires. Cette farce de plus en plus grossière joue en notre faveur, ainsi que le temps qui inexorablement révèle les dramatiques erreurs collectives dans lesquelles ces traitres nous maintiennent à toute force.

Mon troisième point est celui-ci. En dépit des menaces, de la répression, l’immense majorité des indigènes est à présent acquise à l’idée que cette société est invivable, intenable à long terme. Les oppositions loales se mutliplient face aux tentatives de déployer partout sur le territoire les centaines de milliers d’immigrés que les autorités font entrer chaque année. Les conséquences mécaniquement sont de plus en plus visibles, délétères, urticantes avec pour corollaire un raidissement de l’appareil d’état. Son caractère jacobin renforce par ailleurs le ressentiment et la colère des populations mises devant le fait accompli des « princes » parisiens dégénérés et de leur monarque poudré.

Tout ceci contribue positivement à l’embrasement du pays à mesure que les grandes métropoles convulsent du trop plein de poètes afghans, d’ingénieurs somaliens, d’artisans-boucher de Syrie, de prix Nobel algériens. La politique d’état consistant à déverser ces surplus aux quatre coins de France et de Navarre va inexorablement étendre la tension partout. Or les ressources de cette république en matière de polices politique, médiatique et policière ne sont pas illimitées et tendent plutot à diminuer en qualité. C’est l’aspect positif de la démoralisation : meme les flics du régime n’osent plus sortir leurs armes de peur de la bavure au terme de décennies de campagne de presse et de répression politique : https://www.dailymotion.com/video/x8llz2f

Ce qui m’amène à mon dernier point que je souhaitais évoquer ici, l’impérieuse nécessité de réfléchir de façon dynamique à notre situation en France. Il convient de faire fi de toute l’idéologie du passé en matière de nationalisme et de patriotisme. Agiter le grigri tricolore est à ce stade le signe de la betise ou de la félonie tant l’ensemble politique qu’il désigne n’est plus fonctionnel et encore moins bénéfique aux autochtones. Il est fondamental de comprendre que la situation aux plans ethnique, culturel, religieux, etc. n’a plus rien à voir avec ce qui prévalait encore dans les années 70. Ne pas comprendre que le cadre politique a érigé la préférence étrangère en dogme indépassable et qu’il voue une haine inextinguible pour les derniers français est à mon sens la plus grave faute politique de notre époque.

Je terminerai avec deux illustrations concrètes de mon propos relatives à l’attaque d’Annecy.
En premieur lieu, j’invite tous les ahuris derrière leurs claviers qui auraient, eux, neutraliser le croisé syrien et qui dénoncent la lacheté des français systémtiquement à chaque agression, à louer pour un prix modique un HLM en banlieue parisienne, à se munir d’une GoPro afin de filmer leurs exploits en train d’endiguer la délinquance et la criminalité de leur secteur, à mains nues.
J’ajoute qu’il serait fort avisé pour toute personne témoin d’une scène similaire de bien réfléchir avant de mettre sa vie en jeu (et incidemment celle de sa famille) pour sauver une femme forte et indépendante antiraciste, un boomer macroniste ou un chiard de bobos cosmopolites futur chroniqueur de Quotidien ou haut cadre de France Terre d’asile.
Et cela d’autant plus si ce chevalier blanc en puissance est fiché S pour nationalisme, encarté dans une quelconque organisation à droite de LFI, au risque de se retrouver par la magie républicaine du statut de héors à celui de nazi assoifé de sang syrien.

Et enfin, je dois dire que je me délecte particulièrement du caractère ostensiblement catholique du croisé levantin mis en cause dans cette affaire. Voir tous ces catholiques en peau de prépuce (circonsis ou non) se répandre en pas d’amalgame est une volupté de fin gourmet : https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/enfants-attaques-au-couteau-leveque-dannecy-appelle-a-ne-pas-amalgamer-la-deraison-du-suspect-avec-les-chretiens-dorient

Tous ces escrocs, d’une certaine droite n’est-ce-pas, qui n’ont eu de cesse depuis 10 ans de railler cette posture quant au terrorisme mahométan nous expliquent à présent le strict contraire au motif que le sac à merde en question aurait des accointances avec le petit Jésus.
Cette pseudo réaction catholique est la plus ignoble que l’on puisse rever, eux qui ont tout renié du catholicisme traditionnel pour se transformer en une ONG sans frontièriste afin de combler l’abandon des populations européennes pour le culte, et incidemment d’assouvir leurs penchants inavouables, se retrouvent à défendre les créatures qu’ils importent et bénissent y compris au risque de voir malheureusement quelques faits divers tragiques. Je ne résiste pas à citer le maitre :

« De peur de perdre leurs tabernacles, ils sont prêts à n’importe quoi… Ils viennent bénir tout ce qu’on leur montre… Les trous des chiens de chasse… les Temples maçons…  Ils demandent qu’à faire plaisir… Voici la troupe de cabotins la plus servile de l’Univers. »   

Avant de vous laisser, une petite dédicace au patriote froncé d’Egypte qui désormais va s’attacher à expliquer aux cons de gaulois qui l’écoutent les différences entre les bons et les mauvais « chrétiens » d’Orient. https://twitter.com/JeanMessiha/status/1666900673735032832

En effet, il ne faudrait surtout pas que les français qui tolèrent et rémunèrent grassement ses bavardages indigestes ne s’interrogent sur la possibilité que le problème des chrétiens d’Orient ou des musulmans d’Orient, ne soit précisément qu’ils viennent tous d’Orient. Comme Hossein donc.

 

Jules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *