16 juin 2024

Lettre de Paris N°13

7 min read
2756 Views

Mon cher cousin,

Je vous écris en cette semaine afin de vous faire part de nouvelles. Les temps sont durs, les temps sont mûrs. Alors que la vie de paria s’installe, le système descend peu à peu de son piédestal. Oui mon cousin, le régime se rapproche dangereusement du ravin. Il est à noté qu’en terme d’équité, le gouvernement devra repasser. Notez mon cousin que je parle d’équité et non d’égalité. Terme trop souvent dévoyé qui ne figure même plus dans le Littré. En ces temps de troubles chaque oppositions compte double. Le système joue actuellement son va-tout, il ne peut plus se permettre de faire des fautes de goût.

Après ces quelques rimes distrayantes mon cousin, passons aux choses sérieuses. Alors que je me rendais au sein des mouvements populaires de contestations contre la dictature bio-politique, je fus témoin d’un événement déplorable. Au sein de ce cortège populaire qui s’était réuni afin de faire part de sa colère. Une lamentable agression eut lieu dans ce cortège. Un groupe pacifique de manifestants catholiques du fier mouvement Civitas fut lâchement attaqué par des nervis d’extrême gauche, plus communément appelés antifas. Leurs victimes de cette ratonnade ne furent évidemment pas de fiers jeunes hommes en âge de répondre physiquement, mais des personnes âgées principalement. Mais aussi des individus esseulés face à une meute organisée. Bien évidemment ces auxiliaires de police, véritable larbins minables du pouvoir remplirent à la perfection leur mission. Foncer à la ratonnade sur chaque manifestant qui ne rentre pas dans leur logiciel idéologique. Autrement dit 99% de la France. Cela en fait du monde à botter le derrière ! Ah j’oubliais ! Leur lâcheté les en empêchent. Dans ce genre d’incartade, cela se joue toujours à 10 contre 1. Et encore ! La plupart du temps contre des personnes vulnérables. Quelle bravoure mon cousin ! Ces véritables tapins du pouvoir politique qu’ils prétendent combattre sont définitivement leurs idiots utiles. Je cesserai cependant à présent d’user une goutte d’encre de plus pour ces malandrins.

Je rentre aussi d’un petit séjour dans notre chère France d’antan. En effet ce week-end était l’anniversaire des 70 ans de la mort du fier Maréchal Pétain. J’ai tenu du haut de mon engagement, rendre hommage à ce héros de la nation française. Cet homme, est bel et bien un martyr de notre Grande Nation. Je me devais donc de témoigner mon respect à cet homme dont la dépouille fut l’un des fondements de la création de notre infâme système. Philippe Pétain, Présent !

Autre nouvelle, cette fois bien plus sérieuse. Passons donc du frivole au sérieux. Notre chère et antinationale Banque Centrale Européenne vient d’officialiser à demi-mot le passage à la monnaie numérique. Ce qui était encore une fois un délire d’affreux complotiste bouilleur d’enfant devient réalité. Je vous le redis mon cousin, être complotiste, c’est avoir juste avant tout le monde. Le complotisme est un avant-gardisme. En outre mon cousin, « La Banque centrale européenne fait un pas de plus vers la création d’un euro numérique. Elle a donné mercredi son feu vert à une phase d’investigation de deux ans qui permettra de déterminer les contours et fonctionnement de cette monnaie électronique destinée aux particuliers. » Quel étonnement ! A vrai dire, il n’y aucune surprise. Nous avons prévenus la masse sans cesse, elle a gardé ses œillères. Elle s’est plongée dans une cécité désarmante et déshonorante. Ainsi le pouvoir financier, bras armée principal du mondialisme, enclenche la vitesse supérieure avec l’instauration du passage à la monnaie numérique. Ce qui ne semble pour l’instant être avoué que comme un simple galop d’essai sera massivement installé par la suite. Je peux d’ores et déjà vous écrire à l’avance le scénario. L’essai sera présenté comme motif d’espoir et de redressement par les trusts et banques centrales. Redressement de quoi me direz vous ? Et bien d’une situation qu’ils ont eux mêmes formaté de toute pièce. Après une crise orchestrée de A à Z comme une démolition contrôlée, ces derniers arriveront comme des jolies cœurs avec un cadeau pour l’humanité. Leur qualité première étant avant tout et cela est bien connu, l’amour du genre humain.. Par la suite la monnaie sera dématérialisée, traçable de bout en bout, avec possibilité de remise à zéro pour chaque individus récalcitrants. Vous le sentez venir lorsque la monnaie physique sera interdite, que l’interdiction de la monnaie numérique sera étendue aux non vaccinés. Car c’est bien de cela dont il s’agit, de la pose d’une nouvelle pierre dans le projet mondialiste du Great Reset.

En parlant de mondialisme mon cousin, permettez moi comme lors de mes précédents courriers, de continuer sur ce thème. Laissez moi donc étoffer mon propos. Cette fois sur un volet plus économique. Je viens de vous parler de ce projet de passer à une monnaie numérique. Il s’agit d’un des outils centraux de la gouvernance globale. La gouvernance globale ne pourra se faire sans monnaie numérique, et la monnaie numérique ne pourra se faire un traçage de masse. Vous voyez donc dans quelle étape nous sommes actuellement. Nous ne sommes mon cousin en réalité, qu’au début de nos peines. En réalité mon cousin, le projet d’instauration d’une monnaie numérique, qui sera je vous avertis, d’abord continentale, puis mondiale, est ancien. En effet l’instauration d’une monnaie mondiale fut déjà tenté à Bretton Woods en 1944 ! De plus, en 1988 dans la revue The Economist, que je vous invite vivement à suivre, les titres sont évocateurs.. Dans cette revue, sous contrôle des Rothschild, était prévu pour l’horizon 2018 la création d’une monnaie mondiale, du nom de « Phoénix ». Vous voyez donc le lien logique avec ce que je vous disais. La nécessité d’une destruction contrôlée pour pouvoir passer à une étape supérieure. Détruire pour mieux reconstruire, image du Phoenix qui renaît de ses cendres. Ainsi il s’agira de l’outil ultime du contrôle des masses. Peu importe le nom qu’il portera. Cette monnaie qui sera à terme mondiale sera le moyen d’instaurer durablement un pouvoir totalitaire. Totalitaire dans le sens où la totalité de la vie de ses citoyens sera gérer de bout en bout par une élite. Il s’agit d’une élite qui souhaite sa propre conservation en dépit de ses administrés. Imaginez un monde où chaque individu se devra d’être vacciné tout les six mois afin qu’il lui soit inoculé des substances aliénatoires. Chacun devra justifier de son appartenance à la horde d’esclaves par une puce intracutanée en lien avec une base de données et de monnaies numériques. L’homme sera alors le produit de la 4ème révolution industrielle chère aux hommes de Davos, où  » A la fin, la 4ème révolution industrielle va mener à la fusion de nos identités physique, digitale et biologique. ». Ainsi chacun, petits et grands sera marqués de la marque de la bête ou du nombre de son nom.

C’est dans biens des temps sombres mon cousin que je vous laisse. En vous laissant méditer sur ces réflexions. Je n’ai en réalité que peu d’espoirs face à cette entreprise. Je n’ai d’espoir que dans le message du Christ. Car je sais que malgré les pires souffrances, la victoire est déjà acquise, et la voie toute tracée.

En remettant à Dieu notre sort commun et celui de la France.

Affectueusement, votre dévoué cousin.


Lettre écrite par Le Cosaque

Soutenez le Réveil des Moutons :

  • Maillots : lereveildesmoutons@outlook.fr ou en MP sur les réseaux sociaux
  • Soutenez la Rédac en faisant un don : https://t.co/XlcgbGErAp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *