18 juillet 2024

L’hypocrite vote des députés sur le pass sanitaire

3 min read
1866 Views

Tartufferie en Macronie.

Molière n’aurait pas fait mieux. Où quand le monde politique rejoue une fois de plus une pièce
déjà écrite que l’on pourrait intitulée « Le Peuple cocufié ».

Mardi 11 mai, dans la matinée, les députés se réunissaient à l’Assemblée nationale pour
examiner le projet de loi de sortie progressive de l’urgence sanitaire proposé par le
gouvernement.

Outre la mise en place d’un « pass sanitaire », ce projet précisait une date de fin d’urgence
sanitaire, et diverses modalités de sortie progressive du confinement entre le 2 juin et la fin
du mois d’octobre.

À la surprise générale, le texte fut repoussé par les députés avec 108 voix contre et 103 pour.
Point d’achoppement, l’article 1er du projet prévoyant une période transitoire du 2 juin à fin
septembre. Les alliés de la Macronie du Modem s’opposèrent à cet article.

Aussitôt, dans la soirée, sur une chaîne de télévision nationale, notre Grand Vizir Castex vint
prêcher la bonne parole aux Français, affirmant que nous avions besoin de ce « pass
sanitaire », pierre angulaire du projet du gouvernement, et qu’un accord allait sans aucun
doute être trouvé dans la soirée pour, je cite, « régler le problème ».

Comment « régler » le problème bon Peuple ? Mais voyons, en remettant au vote le projet en
changeant un mot du texte.

Quel mot me direz-vous ? Eh bien, dans l’article 1er, le mot « octobre » a été remplacé par
septembre ! Eh oui ! Il fallait oser ! Que de renoncements, que de changements, quelle
avancée dans le débat !

Dans la nuit donc, nouvelle présentation du projet avec « modification » du texte. Par contre
le gouvernement peut continuer à prendre des mesures de couvre-feu jusqu’au 30 juin 2021
inclus, au sein d’une plage horaire comprise entre 21 heures et 6 heures maximum.

Résultat du vote : 205 pour (on a rappelé de toute urgence les députés LaRem et les députés
Modem se sont finalement couchés devant les ordres de la Macronie. À noter l’absence totale
des députés RN et le peu d’enthousiasme présentiel des députés LR) et 85 contre.

Décidemment, le « cocufiage » du peuple français s’installe véritablement en méthode de
gouvernement. Souvenons-nous de Maastricht ! Souvenons du second vote de novembre
2019 sur la suppression du régime fiscal favorable accordé à l’huile de palme considérée
comme biocarburant, sous la pression des écologistes !

Tartufferie parlementaire ! Pour mémoire, une majorité de Français sont opposés au « pass
sanitaire » qui sera finalement mis en place, par cette minable manœuvre politicienne.
Français, votre vote ne compte plus ! Réagissez ! Allons-vous supporter encore longtemps
cette mascarade de démocratie ?

« L’hypocrisie est un vice à la mode et tous les vices à la mode passent pour vertus » écrivait
Molière dans son Don Juan, ajoutant qu’elle est aussi « un vice privilégié, qui jouit en repos
d’une impunité souveraine ».

Mensonge, hypocrisie, trahison, mépris. Bienvenue en Macronie…


Article rédigé par ULEX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *