4 décembre 2022

L’importance du leadership en temps de crise : Pourquoi les mots de Poutine reflètent une nouvelle trajectoire potentielle pour l’humanité

4 min read
58446 Views

En ces temps d’obscurité et de stupidité collective, il existe des exemples brillants de grandeur, écrit Matthew Ehret.

Il est agréable de constater qu’en ces temps d’obscurité et de stupidité collective dépourvue de leadership moral dans tant de centres autrefois importants de la civilisation occidentale, il existe des exemples brillants de grandeur. Non seulement il y a des exemples de grandeur, mais dans certains cas, ces exemples ont trouvé leur expression dans les couloirs du pouvoir réel qui façonnent le contour de l’avenir de l’humanité.

C’est le cas de la Russie d’aujourd’hui, qui a parcouru un très long chemin depuis les jours sombres de la Perestroïka, lorsque l’économie, l’armée, la culture et le peuple russes ont été brutalement éviscérés par les fantasmes utopiques des idéologues de la fin de l’histoire qui prônaient l’avènement d’un Nouvel Ordre Mondial.

Dans le cadre de cette logique d’État post-nation/post-vérité, les anciennes civilisations de la Terre étaient censées être réinitialisées comme un jeu vidéo géant, soumises à une thérapie de choc et réoutillées comme des ardoises vierges traumatisées, en un nouveau « type » synthétique d’humanité dépeuplée composée de zombies ressemblant à des drones et dépourvue de toute pollution résiduelle de traditions familiales, nationales ou religieuses.
La Russie des années 1990, propriété de Soros, était bien sûr censée être le modèle à suivre pour le reste du monde.

Des oligarques russes sociopathes contrôlés par la City de Londres ont été créés en un rien de temps pour servir de chefs de guerre à l’État russe, autrefois puissant, qui a été privatisé et balkanisé pour devenir un repaire libéral de folie sans avenir. Des agents de la CIA avaient des bureaux dans les plus hautes sphères des agences militaires et des services de renseignement russes, tandis que le système bancaire, les industries pharmaceutiques et bien d’autres choses encore tombaient sous le contrôle de technocrates occidentaux et de fous monétaristes.

Bien que des batailles doivent encore être menées et que les cinquièmes colonnes dans de nombreux secteurs de la vie russe ne soient pas encore éliminées, le fait indéniable est que, sous la direction de Poutine, la nation s’est retrouvée debout, avec dignité, comme une force majeure de l’histoire.
Les opérations occidentales de changement de régime à travers des nations comme la Syrie, le Venezuela, le Kazakhstan et plus encore ont été contrecarrées depuis le coup d’État de Maidan de 2014 orchestré par le Pentagone, et les groupes de façade de la CIA en Russie qui dominaient autrefois la « société civile » russe ont été largement extraits. Soros lui-même a été banni au cours des huit dernières années.

La Russie a intégré l’Union économique eurasienne à l’initiative chinoise Belt and Road (NDT : Route de la Soie) depuis 2015, et de nombreuses nations d’Asie du Sud-Ouest et d’Afrique considèrent de plus en plus ce partenariat eurasien comme la seule voie viable vers un avenir digne d’être vécu. La participation de l’Iran à cette nouvelle architecture de sécurité fondée sur une coopération gagnant-gagnant a changé la donne, avec des conséquences qui ébranlent la Terre.

Peut-être encore plus important pour les circonstances actuelles, la Russie a réussi à dévoiler un éventail de technologies de livraison hypersoniques défensives depuis 2018 qui ont rendu inutile le programme fou de « domination du spectre complet« , puisque l’idée d’une capacité de première frappe gagnable, autrefois jugée possible par les fanatiques des groupes de réflexion de Rand Corp et du Pentagone, est désormais manifestement frauduleuse.
Pourtant, en dépit de ce fait, certains acteurs géopolitiques occidentaux croient que nous sommes toujours en 1992, et pensent sincèrement que leur scénario dépassé du Nouvel Ordre Mondial est toujours pertinent.

Comme Poutine et les principaux stratèges de l’alliance multipolaire croissante l’ont démontré par des politiques et des discours cohérents, une telle pensée est aussi illusoire que dangereuse.
En raison de la nature historique du discours prononcé par le président le 30 septembre 2022 à l’occasion de l’adhésion des nouveaux membres de la Fédération de Russie, et étant donné que, même aujourd’hui, il est pratiquement impossible de trouver l’intégralité du discours de M. Poutine dans tous les médias institutionnels, j’ai pensé qu’il était approprié de partager la vidéo et la transcription ci-dessous afin que vous puissiez apprécier le poids des idées et du message par vous-même. Cela vaut vraiment la peine de consacrer 40 minutes à l’écouter.

 

Transcription du discours complet du Président

Auteur : Matthew J.L. Ehret est journaliste, conférencier et fondateur de la revue Canadian Patriot Review.

Source : https://strategic-culture.org/news/2022/10/05/importance-leadership-time-crisis-why-putins-words-reflect-new-potential-trajectory-for-humanity/

Traduction: Arthur du Réveil des Moutons

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *