23 février 2024

L’OMS ne trouve désormais plus d’arguments pour étirer l’histoire plus longtemps.

2 min read
10492 Views

Les personnes ignorantes qui croient l’histoire officielle sur parole ne seront probablement pas trop surprises par les dernières déclarations de l’OMS, car elles ont accepté comme normal ce qui est absolument irrationnel et même stupide. Si tout le monde avait tenu compte du fait que le fameux virus n’est ni isolé, ni purifié, ni séquencé et que cela a été reconnu officiellement à d’innombrables reprises, toute cette farce n’aurait pas duré plus de quelques semaines.

Mais comme beaucoup de gens consomment la télévision de manière effrénée, il n’y a aucun moyen pour eux de penser par eux-mêmes et de maintenir un minimum de jugement qui génère des doutes et, donc, des questions. Mais, malheureusement, beaucoup ont pris l’histoire officielle pour la réalité et continuent à faire preuve d’un manque de conscience plutôt inquiétant qui peut entraîner de graves problèmes de santé pour eux et leurs proches.

Avec une grande partie de la population mondiale inoculée avec deux, trois, voire quatre doses en un peu plus d’un an, les conteurs, les imposteurs, les criminels qui ont conçu tout ce que nous vivons sont à court d’arguments car même les plus idiots ne peuvent pas croire que la solution est de se piquer quotidiennement.

L’OMS a donc inventé une nouvelle histoire qu’elle a qualifiée de « plausible », ce qui n’est rien. Et selon les termes de Hans Kluge, directeur de l’OMS pour l’Europe, ils ont assuré qu' »il est plausible que la région approche de la fin de la pandémie ».

Et attention, car il y’a un intérêt, surtout pour les « immunisés » : « Dès que la vague Omicron se calme, il y aura une immunité globale pendant quelques semaines et quelques mois, soit à cause du vaccin, soit parce que les gens auront été immunisés par l’infection, et aussi une baisse due à la saisonnalité ».

L’immunité naturelle existe donc toujours dans ce monde. Que vont penser ceux qui se sont sentis « immunisés » par un médicament expérimental maintenant que, malgré l’injection de ce médicament, ils ont été infectés à nouveau ? Malheureusement, nous vivons dans un monde où de nombreuses personnes ne connaîtraient pas la réponse à la question suivante : de quelle couleur est le cheval blanc d’Henri IV ?

Source : https://www.eldiestro.es/2022/01/la-oms-ya-no-encuentra-argumentos-para-estirar-el-cuento-mucho-mas-tiempo/

Traduit de l’espagnol par le camarade Arthur. 

 

Soutenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique ou par don spontané : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr  ou en MP sur les réseaux sociaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *