20 juin 2024

Macron mate Tartarin de Tarascon au Stade de France

3 min read
58674 Views

Ils veulent dissoudre le peuple, disait l’autre. Or c’est déjà fait en France ; le pain et les jeux y pourvoient. Cinquante ans de Société de consommation (lisez Baudrillard ou Debord les jeunes !), de bagnole, de foot, de picole (lisez Céline !), de télé et vingt ans de smartphone ont fabriqué la populace la plus lasse et soumise du globe globalisé et de son Histoire. A cela ajoutez notre exception française : le gendarme, l’humanitarisme, le refus des extrêmes, le culte présidentiel…

Ils frimaient gros et nous annonçaient la retraite de Russie du tyran (sacré Philippot tout de même !). Ils sont repartis la queue basse, privés de leurs cartons rouges à l’entrée (ils les remettaient gentiment aux « stadiers », on en apprend des mots), de leurs sifflets et de leur bonne volonté (cf. Paul Virilio : « nous vivons dans une société de dissuadés »). On leur a fait peur avec le déploiement médiatique habituel : vous allez mourir écrasés contre les grilles piquantes et arrosés par les drones, on va vous tabasser comme des braves. Et ça a marché.

Cela a marché sauf qu’on serait contents de savoir si vraiment ce peuple, cette masse plutôt, est en colère contre Macron, si cette plèbe endettée à 1300 milliards pour son immobilier n’est pas contente finalement de son sort (c’est combien une entrée, 200 euros, mille euros ?), et si cette révolte en est vraiment une. Il y a deux mois j’ai dit ici-même que la révolte était brouillonne et qu’elle renforçait le pouvoir. J’ai surenchéri un mois plus tard : renforcement de la tyrannie. Vous croyiez alors qu’Asselineau et Philippot, les politiciens à zéro député et rois du clic, allaient bouleverser les données, alors que le pays s’écroule (depuis le temps…) et qu’une énième ministre
publie un livre porno dans la grande tradition de notre exception française : ah, le libertinage ! Ah, les Folies-Bergère !

Soyons clairs. L’opposition parlementaire est contrôlée et achetée, on doit aussi la faire chanter, qu’elle soit d’extrême-droite ou d’extrême-gauche (le rêve classique pour tout pouvoir républicain : incarner la raison contre ces extrêmes). Elle est aussi achetée que la presse possédée par ces milliardaires en euros qui ne paient plus un centime d’impôt et donc peuvent payer dix millions par ans un footeux. JJ Annaud faisait dire à Jean Bouise dans Coup de tête : j’ai besoin de onze abrutis pour en calmer 800. Franco, Hitler, Mussolini, Pinochet, Brejnev, ils adoraient tous le football. Cherchez pourquoi.

C’est la retraite donc de ces émeutes bidon des retraites (dix, cent militants et vandales chaque fois ?) dont les poubelles furent les victimes. On se prépare un été en douceur avec j’espère un bon rationnement d’eau, un petit ajustement fiscal pour calmer les fous de Bruxelles et un futur vaccin (on a six milliards de doses à nous refiler). Vous n’imaginez pas tout que la république et son citoyen même député peuvent NE PAS FAIRE pour la Liberté…

Par Nicolas Bonnal

Mars 2023 : révolte brouillonne et renforcement de la tyrannie ?

 

Soutenez le Réveil des Moutons : Soutenir par Patreon : http://patreon.com/independancemedia

Soutenir via Paypal ou Virement Bancaire, demander les liens : manulrdm@gmail.com

Boutique : https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/boutique/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *