8 août 2022

Pensée pour le corps médical

2 min read
4960 Views

Hier, mercredi 15 septembre 2021, médecins, dentistes, infirmier(es), pompiers et j’en passe, ont été contraint d’abandonner leurs postes. Leurs crimes ? Ils refusent de se faire injecter une substance expérimentale dans le corps.
La Macronie prend donc la décision de contraindre nos soignants à la piqûre ou la fin d’une vie. Nous avons tous vues les images des médias indépendants sur les réseaux sociaux, une police fidèle à elle même évacuant de courageuses infirmières à Marseille.
Rappelons que les policiers et gendarmes ne sont pas soumis à l’expérimentation vaccinale, encore un bon moyens de nous diviser me diriez-vous mais aussi une manière pour le système de garder son bras armé en cas de coup dur.

J’ai aussi été très sincèrement touché par les images de l’hôpital de Pau et tiens à exprimer ma solidarité aux courageux soignants, qui pour certains ont mit fin à plus de 10 ou 20 ans de services.

En signe fort certains ont brûlés leurs diplômes.

Un courage certains anime ces braves !

Mère et père de famille maintenant mis à pied, faîtes grossir les rangs du samedi.

Merci pour votre courage et vos convictions, vous êtes notre fierté !


Article écrit par Manu du Réveil Des Moutons.

Soutenez le Réveil des Moutons en commandant un tee-shirts, une tasse ou une casquette : manulrdm@gmail.com ou en MP sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code