21 janvier 2022

Promotion 2022 de la légion d’honneur (sic) : le dépotoir républicain déborde

7 min read
2308 Views

« Tous ceux qui m’ont volé sont, au moins, commandeurs de la Légion d’honneur. Autrefois, on pendait les voleurs aux croix. Aujourd’hui, on pend des croix aux voleurs. Et chacun est content. Merveilleux pays que ce pays de France. » Louis Ferdinand Céline

En matière de (basse) politique prétendument française, j’avoue n’être que très difficilement impressionnable. Et pourtant. Les Thénardier de ce régime ignoble ont réussi à me surprendre avec une cuvée particulièrement réussie cette année : un seul exemple, une synthèse aurait dit Michel Audiard, le cas Agnès Buzyn-Lévy.

Mariée en première noce à l’un des fils de la papesse de l’avortement Simone Veil dont la merveilleuse loi éponyme a permis l’immense progrès consistant à empêcher la naissance de plus de dix millions d’enfants français depuis 1975, elle épousera par la suite Yves Lévy ancien directeur de l’INSERM puis conseiller d’Etat extraordinaire (c’est le cas de le dire) et accessoirement partie prenante dans la création du laboratoire P4 de Wuhan, laboratoire d’où est issu le covid 19.
Parfaitement informée de la situation donc, de part sa condition maritale, elle déclara le 24 janvier 2020:

« En termes de risques pour la France, les analyses de risques d’importation sont modélisées régulièrement par des équipes de recherche. Le risque d’importation de cas depuis Wuhan est modéré, il est maintenant pratiquement nul parce que la ville est isolée. Les risques de cas secondaires autour d’un cas importé sont très faibles, et les risques de propagation du coronavirus sont très faibles ».

Un mois plus tard, Dame Buzyn démissionnera de son poste de ministre de la Santé, le tout en pleine pandémie mondiale, nous dit-on. Cet abandon de poste caractérisé ainsi que la gestion brillante de son ministère lui vaut par ailleurs une mise en examen depuis septembre 2021 pour mise en danger de la vie d’autrui par la Cour de justice de la République. Charges qui devraient s’évaporer à la manière du détraqué sexuel Benjamin Griveaux que la récente chevalier (s’il vous plait) de la Légion d’honneur (sic) avait remplacé pour l’élection municipale parisienne. Et dont la campagne fut un fiasco total.

En outre, cette éminente personnalité, hautement républicaine, est également depuis 2009, chevalier (Encore ! ) de l’ordre national du Mérite.

Et pour l’ensemble de son œuvre, elle est depuis le 4 janvier 2021, envoyé du directeur général pour les affaires multilatérales à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève. Diplomate de Bill Gates donc.
La Suisse, cette merveilleuse démocratie si l’on en croit les débiles légers adeptes du référendum populacier, ne blanchit pas que l’argent des mafias, des potentats moyen-orientaux, des dictateurs africains, des politiciens occidentaux, elle recycle également les détritus devenus trop encombrants de la déchetterie française. Et abrite au passage à Bâle, la Banque des Règlements Internationaux, siège mondial du cartel des banksters. Quel beau pays, un véritable modèle à suivre, la démocratie, la vraie !

En un an et deux nominations successives, cette vieille sorcière à laquelle je n’adjoindrai point de qualificatif de peur du lobby auvergnat bien connu et tout puissant en France occupée par les bougnats, a démontré de façon éclatante, démentielle, inouie, inédite, le mépris immense de toute cette caste pour le bétail qu’ils administrent et sur lequel ils prospèrent. https://www.sudouest.fr/france/legion-d-honneur-jean-francois-delfraissy-agnes-buzyn-voici-la-promotion-du-1er-janvier-2022-7493470.php

Mais après tout pourquoi se gêneraient-ils ?! Ils nous abreuvent de glaviots, nous pissent littéralement dans la bouche, nous volent, nous spolient, nous mentent, nous condamnent par l’intermédiaire de leurs laquais médiatiques et de leurs larbins judiciaires, nous enrégimentent dans leurs politiques « sanitaires », nous ôtent nos libertés, notre dignité. Sans que rien ne se passe. Ou plutôt si, en continuant à s’enrichir toujours davantage, à se coopter entre eux, à se remettre des titres ronflants, des décorations, des distinctions, des mérites, à s’octroyer des prébendes, des passe-droits, des privilèges. Toujours plus exorbitant, toujours plus mirobolant.

Toute cette vermine ministérielle, ces hauts-commissaires, hauts fonctionnaires font tous partis du club. 92 000 titulaires de la Légion d’honneur (sic) et chaque année que Dieu fait, cette clique de pourris professionnels s’élargit.

Le très défraîchi « Professeur » Delfraissy, l’inénarrable Francis Khalifat commissaire bolchevique en chef et pas moins de 500 autres pourront désormais bénéficier en exclusivité de domaines d’exception, de luxueux châteaux privatisés pour eux, comme la Résidence de Costeur Solviane à Saint Raphaël ou le Chateau du Val à Saint-Germain-en-Laye.

Je vous invite à rechercher des photographies de ces endroits que nous payons à ces parvenus. Et laissez moi vous dire qu’ils ne sont pas dans les clous des nouveaux DPE imposés à la plèbe qui n’aura bientôt plus le droit de laver son linge, pour cause d’augmentation de la température: https://www.leparisien.fr/environnement/la-lessive-se-reinvente-face-aux-defis-du-changement-climatique-23-03-2021-XGNEE3VILFARRC7NJ264QV3URQ.php

Nous autres pollueurs dans nos F3 avec nos bagnoles, diesel sommes des criminels en puissance. Tout le contraire des illustres membres de leur petite coterie comme Pierre Bellanger patron de Skyrock, condamné pour détournement de mineurs. Ou comme le violeur de petites filles qu’il a pris le soin de droguer auparavant Polanski. Ou comme l’assassin de masse feu Jacques Servier coupable de la mort de dizaines de milliers de personnes (MédiatorIsoméride) élevé au rang de commandeur de la Légion d’honneur par le repris de justice Sarkozy.

Tout ceci est public, au grand jour. Ils ne prennent même plus la peine de se cacher.
Créée par le consul Napoléon Bonaparte en 1802 pour récompenser les mérites spéciaux dans les domaines sociaux ou militaires, la Légion d’honneur aurait été dévoyée, privatisée si l’on en croit l’opposition politique dans ce triste pays ou du moins ce qui en tient lieu. Singulièrement de « droite ». La belle affaire !

Rien n’est plus faux. Ces apparatchiks ont bien des mérites spéciaux. Ils ont la lucidité et l’aplomb nécessaire pour essorer sans vergogne le cochon de payant français. Tout en lui crachant allègrement à la gueule. Et il aime ça le français, il a fait des révolutions pour ça. Des millions de ses ancêtres dépecés dans des croisades cocardières absurdes, démocratiques en diable ! Amenez par ici votre viande, cons de Gaulois, répondez à l’appel de la République des loges et de ses souteneurs.
Tous ces demeurés plus royalistes que le roi, délateurs fanatiques du voisin, jaloux à en crever de son frère, mais d’une grande déférence avec monsieur le ministre ou le député, au garde vous devant n’importe quel képi, n’importe quelle blouse blanche, n’importe quelle titulaire d’une breloque absurde, cocus congénitaux, la cervelle farcie de tout ce fatras démocratique infecte, ils ne désirent au fond qu’une seule chose, obéir.

Se mettre au garde-à-vous devant ses maîtres, espérer un bon point pour avoir craché sur le boche, le patron, le non vacciné, le pacifiste, l’hérétique, l’empêcheur de s’amuser en rond dans la cage républicaine. Se subordonner à n’importe quel chien coiffé pourvu qu’il portent un costard ou passe à la télé. 

 

 

Rigoler voilà tout ce qui nous reste, nous autres inadaptés à cette sinistre escroquerie, car me concernant mes illusions sur ce cheptel se sont envolées depuis fort longtemps déjà.
Je n’attends plus le grand réveil seulement le grand Reset.

 

Salut !

 

Article écrit par Jules pour le Réveil des Moutons

 

Soutenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique ou par don spontané : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr  ou en MP sur les réseaux sociaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code