24 octobre 2021

Rapport Sauvé : le vomi de la Gueuse

8 min read
2927 Views

Tempête sous la voute céleste… Alors que la lumière divine inonde l’humanité en prière en ces temps d’immense inquiétude, la Gueuse, incapable de transcendance malgré les rituels magiques des frères trois points en faveur de la laïcité, vient à nouveau de vomir sa bile verdâtre et nauséabonde.

Le 5 octobre 2021, la République a rendu public un rapport élaboré par les serpents lucifériens de ses loges. Ce rapport, dit rapport Sauvé, du nom de son porte serviette, prétend faire le bilan définitif et indiscutable sur les violences sexuelles dans l’Eglise Catholique de 1950 à 2020.

Et puisque la maçonnerie se prend au sérieux, la république se fait elle-même un théâtre grave et sérieux. Au point que les rapports de ses fonctionnaires scribes marbriers se voudraient être intangibles, pour servir de référentiel absolu à la pensée citoyenne. En somme, le rapport d’une commission réputée indépendante devrait atteindre à la Vérité absolue.

L’exorcisme ne fait que commencer, mais cette vomissure qui souille davantage ses rédacteurs et ses commanditaires que l’Eglise elle-même, en dit long sur la haine que voue la synagogue à Notre Seigneur Jésus Christ et à la Chrétienté.

Evidemment, il ne faut pas s’attendre à autre chose qu’à une piteuse repentance de la part du locataire actuel du Vatican qui a exprimé en audience générale du 6 octobre, devant un parterre de fidèles aussi masqués que naïfs, la honte bue de l’Eglise.

Sans vouloir nier qu’il ait pu y avoir, au sein de l’Eglise, des égarements coupables et des blessures irréparables, force est de constater que l’acharnement dont l’Eglise Catholique fait l’objet depuis des dizaines d’années a profondément entaché son image. Et c’est bien là l’objectif de cette entreprise de démolition que de jeter la suspicion, de diffamer, de souiller les serviteurs de l’Eglise en assimilant pédophilie et sacerdoce catholique.

Et, devant l’événement médiatique du rapport Sauvé, le faux pape romain baisse la tête de manière faussement repentante mais réellement complice, tout comme il a à peine moufté au spectacle de l’incendie de Notre Dame de Paris.

Pourtant, ce rapport qui tombe de la voute du grand architecte de l’univers, est loin d’être LA VERITE. C’est même plutôt une aubaine, un point de départ pour un examen minutieux des motivations de ses rédacteurs et de ses commanditaires, et ce serait probablement, si le Vatican jouait son rôle, le début d’une reconquête des cœurs chrétiens.

Pendant bientôt deux années d’escroquerie covidienne, on a bien vu de quelle façon la mafia républicaine s’y prend pour confier à des soi-disant « commissions indépendantes », et prétendument pour notre bien, la fabrication de vérités indiscutables défendues à coups de tambours médiatiques, de lacrymogènes et de matraques policières.

C’est encore à une de ces « commissions indépendantes » qu’a été confiée la rédaction de ce rapport torchon que les esprits honnêtes auront à cœur de questionner ligne à ligne. Mais pour l’instant, ce sont les médias qui se font des gorges chaudes à pourrir sur commande cette Eglise trahie qui ne se défend plus.

Comment la foi pourrait-elle renaître, à ce spectacle pitoyable d’une Eglise rampante et honteuse, servi sur la scène d’un monde marchandisé entre les mains froides et crochues d’une oligarchie sataniste ? Il suffirait pourtant d’un sursaut, d’un réveil, pour mesurer combien les forces du mal œuvrent à la destruction de l’humanité dans leur funeste projet de Nouvel Ordre Mondial. Mais d’ores et déjà, à la faveur de la fausse pandémie organisée, une masse grandissante de personnes prend conscience de l’immense mensonge des rapports de domination dans lesquels nous sommes les esclaves.

La finalité de ce rapport torchon est d’être une brique juridique du prêt à penser, du conditionnement mental qui voudrait faire de l’Eglise Catholique un univers de perversion, tout comme il est fait de l’Islam un nid présumé du terrorisme.

Sur les masses lobotomisées, ce conditionnement sert surtout la communauté déicide dont la loi religieuse confine à la folie.

En attendant une étude de contenu du douteux et honteux rapport, il est déjà très amusant de parcourir la liste des membres de la fameuse « Commission indépendante » à la mode républicaine laïque, et de faire quelques recherches faciles et rapides sur les profils de ce beau monde.

– Jean-Marc Sauvé : Président de la Commission d’enquête indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise Catholique française – Haut fonctionnaire – Vice-Président honoraire du Conseil d’Etat – Ancien Président du Comité de désignation des magistrats siégeant à la Cour de Justice Européenne et disposant à ce titre d’un vaste pouvoir de cooptation – Président du Conseil d’administration de la Cité internationale universitaire de Paris – Président du Comité d’éthique des JO et de la société de livraison des ouvrages olympiques pour les JO de 2024… Comment se dire indépendant et se présenter en moraliste de l’Eglise quand l’ADN transpire à ce point la Franc-maçonnerie ?

– Jean-Pierre Rosenczveig (né dans une famille de confession juive) : Magistrat honoraire. Il a été, de 1992 à 2014, le président du tribunal pour enfants de Bobigny. Il est mis en cause dans la sordide affaire pédocriminelle du Coral, lieu de vie et centre d’éducation alternative tenu par des socialistes depuis sa création dans le Gard en 1977 par Claude Sigala. C’est une multitude de notables qui seront impliqués dans un vaste réseau de prostitution de jeunes enfants. Jean-Pierre Rosenczveig sera cité en 1982 aux côtés de Jack Lang, Claude Sigala, le philosophe René Schérer*, le psychothérapeute Léonide Kameneff**, et l’écrivain Gabriel Matzneff. La pesse de l’époque est peu loquace sur l’affaire devenue affaire politique, et l’enquête sera étouffée. Jack Lang ne sera jamais inquiété. Il deviendra Président de l’Institut du Monde Arabe, et s’amusera au spectacle de l’incendie de Notre dame… Entouré de tels amis de débauche criminelle, Jean-Pierre Rosenczveig est-il bien placé pour faire la morale à l’Eglise Catholique ?

– Laurence Marion : nommée Déléguée Générale de la Cité internationale universitaire de Paris par Jean-Marc Sauvé. Conseillère d’Etat, rapporteur public à la section du contentieux, ancienne directrice générale déléguée de l’établissement français du sang. Rapporteur Général du rapport « Pour que vive la Fraternité (maçonnique bien sûr) – propositions pour une réserve citoyenne » (2015) – Elle sera en charge de la révision des lois de bioéthique et présidera la Commission de contrôle et de surveillance des publications destinées à la jeunesse… A en juger par le contenu de certains livres et cahiers de travail des classes de maternelle et du primaire, on peut apprécier l’entreprise de déconstruction opérée sur les cerveaux les plus jeunes et les plus malléables.

– Alice Casagrande : Directrice de la Formation, Innovation et Vie associative de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP). Auteure de nombreux articles sur les questions d’éthique et de prise en charge des personnes vulnérables, ainsi que de trois ouvrages : Questions d’éthique autour du donneur vivant (2005), Vieillir en institution (2006), Ce que la maltraitance nous enseigne (2012)… Et si on parlait un peu du traitement inqualifiable et du sort inhumain fait à nos anciens dans le huis-clos médicalisé des EHPAD Alice ?…

– On trouve en outre, parmi les membres associés aux auditions de personnes victimes, Sylvie PANTZ Magistrat de l’ordre judiciaire. Elle a mené une carrière internationale, essentiellement au Kosovo… où il y aurait tant de choses à dire sur l’action complice de la France comme force supplétive de l’OTAN !… Sylvie Pantz a en outre été Conseiller Justice de Bernard KOUCHNER, Ministre des affaires Etrangères et Européennes de mai 2007 à septembre 2009… Une référence professionnelle que personne n’oserait coucher sur un CV Sylvie !

… et ce ne sont là que quelques pistes de recherche.

La prétendue « indépendance » d’une Commission aussi républicaine interroge, autant que celle du Conseil scientifique Covid-19 miné par les conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique.

Si l’Etat français contrôle cette « Commission indépendante », laquelle se permet de faire la morale à l’Eglise Catholique, QUI contrôle l’Etat français ? Et pourquoi cet acharnement à vouloir souiller le sacerdoce ?

Non !… l’Eglise Catholique n’est pas pédophile, et le regard des prêtres est celui de la bienveillance et de la compassion qui soulage l’humanité dans les épreuves de la vie.

Non !… L’Islam n’est pas terroriste. Il est respectueux de la création et porteur de valeurs d’hospitalité qui n’ont rien à envier à celles de la chrétienté.

Non !… Le covid ne tue pas davantage qu’une grippe, quand il est traité de manière précoce et qu’il ne vient pas aggraver des pathologies déjà lourdes.

Alors ?… Définitif ce rapport ?… Non, bien sûr !… On va en reparler, car il nous en apprend davantage sur l’ADN judéo-républicain que sur l’Eglise elle-même. Et c’est là tout son intérêt. Son essence parle, tout comme parlent les conclusions du procès de Nuremberg imposées sous la contrainte. Et viendra un temps où sa mise en cause fera l’objet de poursuites devant la XVIIème chambre.

Continue de vomir la Gueuse !… Ton exorcisme n’est pas fini. La république française est à l’image de cette fillette du film de William Friedkin, possédée par le Diable. Le rapport Sauvé n’est qu’un rejet spasmodique nauséabond de ce corps habité par l’esprit de la synagogue. Il attendra dans un sceau à crachats avant que d’être déversé aux enfers avec ses rédacteurs.

*René Schérer : Sur l’enfance, René Schérer développe une pensée dans la lignée du concept de « devenir-enfant » de Gilles Deleuze : l’enfant et l’adulte s’enrichiraient mutuellement dans une « compénétration »

**Léonide Kameneff : l’École en bateau – aussi appelé parfois les Expéditions Jules Verne -, une expérience d’école alternative


Article écrit par Stefan Zingel

Soutenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique ou par don spontané : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr  ou en MP sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code