5 juillet 2022

Retour vers le futur, Macron pour mille ans.

5 min read
10392 Views

« Et la première fois qu’on m’a amené à l’instruction, rue Boissy-d’Anglas, et que j’ai pu revoir par les fentes du panier à salade des citoyens libres dans les rues de Paris, j’ai noté sur mon calepin : ‘Oh ! La sale gueule des honnêtes gens‘. » P-A Cousteau, Dialogues de vaincus.

 

La démocratie a encore frappé : une resucée pathétique des élections pestilentielles précédentes. Un duel entre le maquereau de l’Elysée et la « Madone à pédés » (dixit Frédéric Mitterand), entre un cocaïné pervers, mégalo et mythomane qui a épousé sa mère (son père ?!) et une alcoolo tabagique qui a tué son père.

Voilà l’équation qui se pose aux masses démocrasseuses en diable. Faites vos jeux, rien ne va plus !

Et à la fin, comme chacun sait, le casino empoche la mise. Ce qui n’empêche nullement les lampistes et les femmes de ménage du tripot républicain de discuter, de pinailler, de disserter sur leurs préférences quant à la nomination du futur directeur. 

Un air de déjà vu ? Allons, allons, ne boudons pas notre plaisir de vivre en démocratie, Macron réélu avec 54%, chiffres en exclusivité pour vous chers lecteurs directement issus de mes sources les plus confidentielles.

Sur le terrain avec les assesseurs communistes de l’éducation (anti)nationale et les présidents des bureaux de vote triponctués, syndicalistes, militants « associatifs » ou les trois à la fois. Depuis les préfectures où les missi dominici de l’empire du mensonge centralisent et transmettent les « résultats » locaux. Et enfin depuis le ministère de l’Intérieur, autorité morale indépassable, d’une probité légendaire, en charge de divulguer à la plèbe l’identité de leur maître pour les cinq prochaines années. Le tout supervisé et validé par le conseil constitutionnel du vampire Fabius dont la gestion de l’épisode du rhume 19 m’épargne de plus amples commentaires.

Des questions ?! Complotiste, les élections ne sont pas truquées. Certes non, ne croyez pas ceux qui prétendraient le contraire, ni non plus ceux affirmant que le peuple n’est pas assez bête pour réélire ce Napoléon de backrooms.

Ceci étant dit, passons à une petite prospective de ce qui risque d’advenir lors de ce second mandat macroniste.

Mais avant, je ne résiste pas à l’envie de vous faire part de quelques commentaires sur ce scrutin :

 l’abstention dont je suis comme vous le savez un fervent soutien se porte bien, merci pour elle, largement en tête devant le Jupiter des EPAD, avec 26% de l’ensemble du bas peuple en âge de veau-ter et qui préfère ne pas cautionner cette sinistre farce. En effet, le score de Macron ne dépasse pas 21% (selon ce simple calcul, 28.2 * [(100-26)/100] )

 pour la poissonnière ce n’est même pas 17% en termes réels et à peine 16% pour le grand timonier de la créolisation et de l’argent magique.

 au total donc 55% de golems se répartissent sur le Triumvirat socialo-communiste (Macron, Le Pen, Mélenchon), une donnée qui semble corroborer par les faits 

https://www.bfmtv.com/economie/emploi/presque-la-moitie-des-salaries-continuerait-a-porter-le-masque-au-bureau_AV-202204080383.html

 Zemmour s’est magistralement planté, enterrant avec lui tous les droitardés, les rentiers inquiets pour la valorisation et de la rentabilité de leur sixième Airbnb en raison de la présence d’un camp de migrants et de fumeurs de crak dans le voisinage, les étudiants éssorés par les frais de notaire excessifs, les traînées traditionnalistes divorcées ou sans enfant en fin de trentaine dont l’ignoble Marion Auque est la sainte patronne et les shabbat goy d’estreme drouate. Mais plus grave, enterrant avec son échec, les quelques idées intéressantes qu’il soutenait comme la corde soutient le pendu.

 les partis historiques PS/RPR (LR) sont liquidés définitivement par deux femmes fortes et indépendantes pourtant pourtant pleines d’idées novatrices et révolutionnaires.

 la secte écolo-marxiste est vaporisée en dépit de leurs nuisances et de leurs pollutions quotidiennes dans bon nombre de grandes métropoles dites françaises, Sandrine reviens, vite.

 les antifas mélenchonistes ne décolèrent pas contre les communistes et le camarade Roussel qui a privé l’ordure du Grand-Orient du second tour. Pour ça, Fabien, merci ! Encore une victoire, posthume celle-là de Staline face à Trotsky.

Pour finir en beauté, nous assistons depuis hier soir 20h à l’édification tous azimuts du barrage contre la haine, le fascisme, la bête immonde maquillée comme une voiture volée, l’amatrice de rhum arrangé, l’amoureuse de la compagnie créole et de Jean-Jacques Goldman, par tous les castors cosmopolites, foutrement démocratiques.

« Personne n’est plus sectaire, on le sait, que les apôtres de la prétendue liberté démocratique. Personne n’est plus jaloux de ses monopoles et de ses fausses vérités. » Robert Brasillach

Un magnifique spectacle en perspective. Sortez les pop-corn, l’autisme français en diffusion continue.

Mais comme je l’ai écrit plus haut, une fois ce sketch terminé, la gueule de bois électorale risque fort de filer la migraine à toujours plus de cocus de ce Système. En effet, Macron n’a pas fait campagne, et n’a donc rien promis. Aux électeurs j‘entends : 

https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2022-macron-ne-s-interdit-pas-d-avoir-recours-au-pass-vaccinal-en-cas-de-deprogrammation-d-operations-

https://www.bfmtv.com/politique/elections/presidentielle/retraite-a-65-ans-et-taxe-carbone-europeenne-le-programme-d-emmanuel-macron_AN-202204100387.html

En revanche à ses maîtres, c’est une tout autre affaire. Il nous prépare le fatras mondialiste complet, great reseatcovid et piqûres perpétuelles, taxes et retaxes pour qu’il neige en juin sur la Côte d’usure (sauver la planète pardon), paiement des retraites sur présentation d’un certificat de décès uniquement, austérité, restrictions et qui sait une mobilisation générale pour combattre Poutine.

Les choses sérieuses débuteront cet automne. Plus que jamais, il s’agit d’évaluer nos options et de préparer ce qui peut l’être.
Sinon vous pouvez aussi faire les castors cocardiers en allant urner pour Dalida dans la pissotière républicaine, Gérald sera ravi de vous annoncer que vous y étiez presque. Encore un effort, et en 2027 peut être..

 

Jules pour le Réveil des Moutons

 

Boutique ( vidéos complètes ) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code