5 juillet 2022

Seul… au milieu des sombres masses déchues…

4 min read
7101 Views

Ces temps durs. Ces temps fourbes, noirs ont une tendance des plus bouleversante. Celle de voir le sombre et glacial vide d’un fossé se creuser inexorablement envers ceux que l’on pensait proche de nous. Ce foutu Covid-19, hélas ! À abattu un consternant travail de sape concernant la cohésion de notre société. Le peuple s’est véritablement scindé en deux, laissant entre nous un abysse d’incompréhensions. D’un côté, il y a les trolls ou zombies avariés, qui pensent encore que nos dirigeants gobelins de chez Gringotts nous veulent du bien, et qui se sentent investit d’une sorte de mission d’infecter tout ce qu’ils croisent. De l’autre, il y a nous, les guerriers, qui ont compris que ceux qui sont au pouvoir et que nous reconnaissons comme ce traitre Judas, ne nous veulent pas du bien. Dans un premier temps, les guerriers essayent, contre la volonté générale, de ramener leurs proches à la raison la plus élémentaire. Hélas encore ! La part de la populace, mortellement engluée dans la nasse ARNsystémique, est d’une importance majoritairement considérable. L’ignoble soldat-citoyen véreux se compte par milliards et son endoctrinement mortuaire est salement incrusté jusqu’au fin fond de ses rebutantes entrailles. Il est assoiffé de sang, un véritable couillon kamikaze aux ordres d’une immonde créature constitutionnelle infestée d’une tonne de semis tiques ne suçant la sève populaire qu’en fin de nuit, après d’ennuyeux palabres et autres concours de baragouinages fantasmagoriques dont elle seule détient le secret. Le soldat citoyen, doté d’une intelligence plus ou moins égale au néant, festoye jalousement dans ses propres excréments protéino-spikés qu’il avale goulûment avec une gourmandise délirante. À la vue de ce sordide spectacle, le guerrier comprend avec tristesse qu’il doit se rendre à l’évidence. Le temps de la réconciliation est bel et bien terminé.

Oui mes amis, nous sommes seuls…

Une grande partie d’entre eux n’est plus digne de notre intérêt, c’est un constat. De toute manière, ils ne sont plus. Ils ont connement succombé aux enchantements funestes des démons de la mécanique d’affaiblissement par séparation neuronale. Ces génies du mal, ces mites avares de pouvoir et richesses, ont su jouer sur les émotions des gens incapables d’agir par la raison. Leur soit disante terre promise aux libertés à jamais retrouvées n ‘était qu’un traquenard cuisiné cash, l’air de rien… Il n’est plus possible pour le guerrier de tenter de franchir l’immense fosse anti-sceptique afin de récupérer quelques âmes en perdition. Le guerrier est accablé, il se sent seul. Il n’a plus le courage de lutter pour survivre tant sa solitude le hante. Tant la déception le terrasse. Et puis survivre seul… À quoi bon ?

Au beau milieu de sa détresse, un faible pleure se fait subtilement entendre, il tourne la tête sur sa droite, puis sur sa gauche. Le cafardeux brouillard formé par la création du fossé se dissipe petit à petit… Transpercé par les incessants coups d’épée d’un soleil divin dominant cette infâme brume aux aspects crochus.

Nous sommes seuls, oui… mais

Une silhouette se distingue… Puis une autre…et une autre encore… Petit à petit des dizaines, des centaines, des milliers voir des millions de silhouettes s’étendent à perte de vue de ce côté-ci du fossé ! Toutes ont l’air de sortir d’une torpeur trompeuse, la mine déconfite cachée entre leurs mains. Les rayons du soleil viennent doucement adouber chacune d’entre elles. La surprise les saisis maintenant. Il suffit aux guerriers, ces hommes et ces femmes, de tourner la tête pour se rendre compte qu’eux aussi sont légion. Les forces reviennent comme par magie. Les convictions renaissent de leurs cendres. En un coup de baguette, une motivation nouvelle apparaît entre ces hommes et ces femmes raisonnables, insensibles aux duperies de ces perfides sataniques. Les bases de notre avenir seront solides et saines. Ce que nous construirons sera durable et immensément grand.

NOUS SOMMES LÉGION !

Article écrit par Augustin du Réveil des Moutons

Soutenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr  ou en MP sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code