24 avril 2024

Soumission de la CGT et des droites sous contrôle

3 min read
87136 Views

On a assisté cette semaine à une soumission historique et comique de la CGT (CGT avant de
s’asservir…), de la droite sauce Meloni et de tous les crétins soi-disant insoumis ; on a vu aussi une
belle accalmie des manifs (quelques CENTAINES de manifestants à Paris…) et on peut célébrer en
chorus avec Davos et compagnie le triomphe des écolos et de l’ère du verseau. Le plan fonctionne à
merveille et on aura gaspillé pour rien – pour une histoire de retraites bien française et digne des
réflexions de Péguy sur les buts minables et matériels de l’homme sans âme – des forces qui
pouvaient, qui auraient dû être dirigées ailleurs : confinements, vaccins, guerre, inflation, scandales
Pfizer, salauderie numérique, dérive nazie (ou stalinienne : faites votre choix) de l’UE, dérive qui va
obliger les plus courageux soit à s’exiler (où ? Tous les gouvernements anti-américains, n’en déplaise
aux cloches, sont totalitaires, vaccinés et numérisés), soit à résister héroïquement dans un futur
proche – et pas à aller brailler dans des rues dégueulasses au milieu de poubelles artistiquement
brûlées et disposées.

Je répète au risque de paraître… répétitif : ils sont tous parés pour les fourmis grillées, la pénurie, la
servitude très volontaire, le biopouvoir, la féminine attitude (attitude fanatiquement misogyne
comme on sait tous) et l'ère du verseau solitaire ; ce sera une bonne occasion pour relire ou
découvrir notre texte sur Macron et le peuple nouveau. Ce peuple nouveau n’est pas prêt à se
débarrasser de Macron, et je doute que le président actuel vénéré par les médias et les petits vieux
fasse moins de 20% au premier tour en cas de présidentielle et je doute qu’il soit battu au deuxième :
on aurait le melon chiant ou marine la peine pour le combattre et on sait que ce n’est pas grand-
chose. On aurait aussi l’alopécique Edouard ou un autre malade de la mondialisation et des
injections. Du côté des assemblées le système n’a rien à craindre (cf. Joron pour l’Europe).

Le syndicat des éboueurs a bien compris le message de sa hiérarchie contrôlée depuis des lustres
(lisez Debord : depuis les années soixante, tout est sous contrôle). On ramasse donc à nouveau les
poubelles, et on ne jette surtout pas les ordures. On attend les rationnements d’eau, l’euro
numérique, l’horreur biométrique.

Chrétiens (je le dis au sens de Bernanos : un chrétien pour lui –dans les Grands cimetières – c’est un
homme qui préfère se laisser fusiller que céder sur son athéisme– c’est donc l’antithèse du catho qui
s’assoit sur ses principes avant de les oublier en votant pour Macron), priez et préparez-vous.
L'affaire Binet à la CGT montre que non seulement le système place ses agents où il veut, mais qu'en
outre la masse des militants-miliciens acquiesce et opine du bonnet d'âne – sans tergiverser une
seconde. Humanité vouée, disait Céline, qui vit la guerre s’imposer dans les esprits et l’entropie
républicaine tout dévaster.

https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/macron-et-le-peuple-nouveau-par-nicolas-bonnal/

https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/macron-continue-de-corriger-son-peuple-nouveau-par-nicolas-bonnal/

http://achard.info/debord/CommentairesSurLaSocieteDuSpectacle.pdf

Par Nicolas Bonnal pour le Réveil des Moutons

Soutenez le Réveil des Moutons : Soutenir par Patreon : http://patreon.com/independancemedia

Soutenir via Paypal ou Virement Bancaire, demander les liens : manulrdm@gmail.com

Boutique : https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/boutique/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *