24 février 2024

« Une commémoration pas comme les autres ! »

2 min read
4991 Views

En effet, le 30 janvier de cette année, les sections Braves de Vendée et de Loire-Atlantique ont organisé une commémoration sportive en l’honneur du vaillant jeune aristocrate qui donna sa vie pour la Vendée ancestrale pendant le génocide vendéen : Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein né le 30 août 1772 et tué le 28 janvier 1794 à Nuaillé (Maine et Loire) par les balles des bleus à seulement 21 ans. Il était l’un des chefs de l’armée catholique et royale de Vendée.

Lorsque le comte de La Rochejacquelin s’adressa aux milliers de paysans qui le proclamèrent chef le 13 avril 1793, il déclara ceci : « Si j’avance, suivez-moi ; si je meurs, vengez-moi ; si je recule, tuez-moi. » C’est dire le courage et la détermination des vendéens.

Pour cette occasion, nos braves, ont enfilé leur tenue sportive pour accomplir une marche partant depuis la Chapelle du cimetière des Martyrs jusqu’au cénotaphe du jeune martyr à Nuaillé, environ 15 kilomètres.

« Nous n’avons pas célébré une défaite mais honoré la mémoire de celui et de ceux qui se battirent pour leur Sang, pour leur Terre, pour leur Dieu », nous confie l’un des participants et gardiens de la mémoire vendéenne.

Article écrit par Amblard de Guerry du Réveil des Moutons

Soutenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique ou par don spontané : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr  ou en MP sur les réseaux sociaux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *