3 décembre 2021

Damien Tarel, vestige d’un monde disparu

4 min read
4063 Views

« 89 a démoli la royauté et la noblesse, 48 la bourgeoisie et 51 le peuple. Il n’y a plus rien, qu’une tourbe canaille et imbécile. » Flaubert

Depuis sa sortie de prison, le flamboyant gifleur de Macron a effectué de nombreux passages dans différents médias. Et notamment le notre, interviewé par Manu.

Personnellement j’ai écouté bon nombre de ses interventions tant j’ai été charmé par le personnage. A même pas trente ans, ce jeune français témoigne de vertus assez inédites dans notre triste époque. Là où l’écrasante majorité des gens de sa génération (et des autres) ne rêvent que d’amusements éphémères, de jouissances immédiates, ne vivent que pour consommer, faire carrière, se vautrent dans le conformisme le plus méprisable fait de haine de soi et des ses ancêtres ; lui se revendique de la France périphérique, s’investit localement pour les siens et aspire à un profond changement politique, précisément dans ce but d’enracinement et de solidarité bien comprise.

Son geste plein de panache s’inscrit donc dans son action quotidienne, pour dit-il « préserver son honneur et être en phase avec ses idées », afin de pouvoir continuer à se regarder dans une glace. Chapeau bas.
Venu contester Macron en déplacement dans le département dont il est originaire, lorsque ce cuistre se présenta devant lui, il prit l’initiative de lui administrer un soufflet au nom de tous ces français « qui ne sont rien », de ces « gaulois réfractaires » dixit le poudré de l’Elysée.

Cet élan chevaleresque d’un autre temps eut pour mérite de venger symboliquement les millions de gueux que ce parvenu à la fois grotesque et despotique méprise depuis trop longtemps. Pour cela, merci Damien !
Ton bras vengeur fut ce jour là celui du peuple de France, enfin du moins de ce qu’il en reste. Ce 8 juin 2021 restera dans les mémoires à plus d’un titre.

D’abord je l’ai dit de part le caractère éminemment subversif et symbolique de ce geste. Mais aussi de part sa spontanéité, son courage car s’attaquer ainsi au représentant suprême de cette oligarchie pour ne pas dire cette mafia est tout sauf anodin. L’embastillement dans les geôles de leur république fut le prix à payer pour son insoumission, pour son honneur et incidemment le notre.
Cette absence de calcul, cette prise de risque inédite a écorné pour toujours l’image de Macron et a fait le tour du monde. Preuve ultime, définitive qu’existent encore des hommes dans cette France à l’agonie, prêts à sacrifier leur confort et leur liberté pour une cause qui les dépasse.

Là où de prétendus opposants dissertent sur youtube dans des opérations marketing minables et pathétiques pour vendre leurs énièmes bouquins ou je ne sais quels produits estampillés « patriote » afin de remplir leur tirroir-caisse. Et de continuer de prospérer au milieu des ruines, sur le dos de leur public d’ahuris qui s’imaginent aider la « cause » en sponsorisant le train de vie de leurs tigres de papier préférés.
https://xn--lerveildesmoutons-dtb.fr/mendicite-agressive-le-cas-papacito/

Loin, très loin de ce triste spectacle (au sens de Debord) le jeune drômois est allé au bout de ses convictions. Il a par ailleurs répondu à toutes les sollicitations médiatiques y compris les plus marginales en terme d’audience, avec bonhommie et décontraction, sans tenter de monétiser sa soudaine notoriété, ni de se mettre en scène comme certains dandys dont je tairais le nom par charité chrétienne. Là encore, fait suffisamment rare pour être souligné.

En outre, le parallèle avec un certain monsieur Z grand « opposant » de Macron est tout à fait saisissant. Ce dernier aime en effet à se vanter d’avoir l’oreille de ce président fantoche, expliquant à qui veut l’entendre (c’est à dire tous les médias du Système) qu’il s’est entretenu avec lui longuement suite à son « agression » et qu’il serait en mesure de le conseiller voir d’infléchir sa politique.. Interdiction de rire.
Ce qui est certain c’est qu’une rencontre entre les deux hommes aurait bien moins d’allure que celle qui eut lieu cet été avec Damien: :

Enfin, il est remarquable d’observer la pertinence de ses analyses sur le caractère destructeur du jacobinisme pour le pays réel. Plein de ce bon sens populaire raillé depuis des décennies, il comprend parfaitement une bonne partie des enjeux auxquels nous sommes confrontés.

Son calme et sa détermination sont un exemple, sa fougue et son courage un modèle pour nous tous, jeunes (et moins jeunes) français laissés pour compte, méprisés, niés, remplacés.

Puisse-t-il nous inspirer.

Montjoie ! Saint Denis. A bas la macronie !


Article écrit par Jules du Réveil des Moutons

Soutenez le Réveil des Moutons en faisant un tour sur la boutique ou par don spontané : manulrdm@gmail.com / lereveildesmoutons@outlook.fr ou en MP sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code