24 octobre 2021

Les grosses ficelles de l’opération Z

4 min read
3410 Views

«  L’ignorance et la bêtise ; le diable n’est pas autre chose, il se nomme Légion. »

Gustave Flaubert

Difficile de suivre tous les développements autour de la future candidature de notre sauveur, le sieur Zemmour. Si d’aventure vous aviez raté le décollage de la fusée hyper patriote, je vous renvoie à mon article sur le sujet.

Pour cette fois, je me contenterai de mettre en lumière la propagande grossière entourant le journaliste ubiquitaire, nouveau héros de tout ce que la « droite » compte comme cocus congénitaux. Et au vue des moyens considérables d’ores et déjà engagés, ses employeurs semblent considérer ce nombre comme potentiellement important, voir carrément énorme.

Dernier épisode en date, les photos « volées » de l’avorton médiatique dépeint en Don Juan des plages, savant mélange de Casanova sous chimio et de Quasimodo de la Cote d’usure. https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Exclusif-Eric-Zemmour-et-sa-tres-proche-conseillere-Sarah-Knafo-1759449

Cette mise en scène tapageuse du sexagénaire « surpris » en vacances, à la vue et au su de tous, dans les bras de sa maitresse pas encore trentenaire, Sarah Knafo, dont j’ai déjà longuement parlé, est évidemment une opération de communication à son bénéfice.

En effet, il va ainsi pouvoir se présenter comme une victime auprès du grand public, victime de son soi-disant succès, victime de son légendaire sexappeal dont nous ignorions tout jusqu’ici…Victime d’une cabale afin de nuire à son glorieux avenir, en somme une sorte de théorie du complot, autorisée celle-là :

Problème, le torchon racoleur en charge de la promotion de sa libido débordante n’est autre que Paris Match, propriété de son ex-employeur et grand promoteur, le milliardaire philanthrope et nationaliste bien connu Bolloré. Plus c’est gros, plus ça passe comme le dit l’adage.

Dans la même veine, revenons rapidement sur la prétendue censure à son encontre. Un sujet de blagues pour la décennie à venir. On ne compte plus les unes de magazines, de journaux, de périodiques, les reportages, les émissions télé, radio sur son irrésistible ascension ou prétendue telle du moins. Ruquier, Praud, Nedjar, un grand débat (truqué) ce mercredi 23 septembre face à son ami Mélenchon (présent lors de son cinquantième anniversaire…) en prime time sur BFM, puis ce dimanche 27 reçu longuement par Elkrief, etc. Cette mauvaise farce, cette pièce de théâtre pour débiles légers, est tellement cousue de fil blanc que la narration covidiste (et ses promesses de mort et de dévastation depuis 18 mois) fait office de vérité crédible en comparaison.

Quoiqu’il en soit, la campagne de propagande inouïe à l’œuvre n’est pas sans rappeler celle orchestrée pour propulser Macron à l’Elysée voilà cinq ans. Jamais le concept de censure promotionnelle n’est apparu aussi éclatant aux yeux de n’importe quel observateur un tant soi peu lucide. On peut spéculer sur les véritables objectifs de cette opération médiatique d’ampleur nationale. Ce qui est certain, c’est que Marine Le Pen est ostensiblement visée. https://www.lejdd.fr/Politique/presidentielle-2022-comment-eric-zemmour-veut-doubler-marine-le-pen-4067259

D’ici peu, nous verrons à n’en pas douter les sondages mettre au coude à coude la poissonnière et son challenger autoproclamé. La fidélité des obligés de la Thénardier du RN risque fort d’être mise à l’épreuve en cours de route et je crains fort que les défections ne se multiplient dans les semaines et les mois qui viennent. Selon le principe des prophéties auto-réalisatrices, le champion du patriotisme saucisson-pinard pourrait bien liquider ce qui reste de l’épicerie lepéniste, s’envolant comme par magie avec le terroir-caisse. « Zemmour, c’est Jean-Marie Le Pen en pire ! » d’après les déclarations de Jean-Michel Apathie le 10 septembre dernier dans l’émission C à vous. Il faut dire que l’ancien vendeur de bagnoles s’y connait dans la retape d’épaves bonnes pour la casse. On change le kilométrage, un peu de polish, un discours de vente efficace et quelques facilités de paiement et le pigeon repart au volant d’une poubelle maquillée en carrosse. Certain d’avoir fait une bonne affaire. Jusqu’à ce qu’il monte sur l’autoroute.


Article écrit par Jules pour le Réveil Des Moutons.

Soutenez le Réveil des Moutons en commandant un tee-shirts, une tasse ou une casquette : manulrdm@gmail.com ou en MP sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code